PL en toute liberté

Archives :

juin 2005

Le Blog du RÉCIT

C'est parti!, voilà le titre d'un billet qui annonce la mise en ligne d'un blog pour le RÉCIT. Le site peut héberger des blogs d'animateurs du RÉCIT ou encore des projets particuliers.

Par la même occasion, nous avons mis le blog du RÉCIT MST à cette même adresse: http://www.recit.org/index.php/mst

Comme les vancances sont proches, ce blog ne devrait pas être très actif avant la fin août, mais je vous l'annonce quand même.

En fait, ce qui est le plus intéressant c'est surtout l'application (GPL) derrière le blog: b2evolution. Un outil multi-blogs, multi-utilisateurs assez performant. J'écrirai sûrement quelques textes sur cette application (que je ne maîtrise pas encore parfaitement) dans les prochains jours.

À suivre...


Simulation d'implantation du PDFEQ

Je viens de lire dans le dernier Spectre (Volume 34, numéro 4, avril-mai 2005) un article de Patrice Potvin et Éric Dionne, deux personnes que je respecte beaucoup.

Le titre: Résultats préliminaires d'une simulation d'implantation du nouveau programme de science et technologie (premier cycle) dans une école secondaire. Ouf! ;o)

Je ne fais pas ici un résumé mais des commentaires sur certains éléments de l'article.

1) Dans la méthode utilisée pour la recherche (car c'est une recherche universitaire) on propose «une formule d'implantation basée sur un renouvellement progressif des partiques.» Ceux qui me connaissent savent que je ne suis pas particulièrement chaud à la démarche des petits pas. Donc, ne pas faire sauter les profs (qui semblent avoir une belle liberté d'action) à deux pieds dans les nouvelles pratiques peut occasionner certains problèmes.

2) Les auteurs constatent qu'à «l'amorce de cette année d'implantation il n'y a pas consensus sur les fondements et la nature de la réforme...». Est-ce qu'il n'y a pas eu de formations sur le sujet dans leur CS? Les «trois premiers chapitres» n'ont-ils pas été présentés aux équipes écoles? On doit absolument (les auteurs le notent aussi) avoir une vision commune de la réforme et de la façon dont on va aborder les changements.

3) Les auteurs observent «qu'aucun contenu habituel n'a été abandonné» pour faire place aux nouvelles situations d'apprentissage! Ceci est peut être un effet du point 1. Il aurait peut être été payant de construire des SAO autour du contenu que les profs voulaient «voir». Bien que je trouve un peu bizarre que des profs de permier cycle soit autant collés sur ce contenu. Que reste-t-il après les vacances du contenu que le prof a vu l'année précédente dans sa classe?

4) Les auteurs constatent que le travail d'équipe entre profs n'est pas une chose simple. Serait-ce une compétence à développer par les profs en premier lieu? Je me pose la question à propos de toutes les compétences. Puis-je évaluer (lire aider) le développement d'une compétence X chez l'apprenant si je ne suis pas minimalement compétent (dans cette compétence) moi-même?

5) À propos des SA construites, les auteurs nous signalent que «les premiers essais en classe ont donnée lieu à des situations d'enseignement assez pénibles qui révèlent, aux dires des enseignants, des lacunes décourageantes chez les élèves.» Ceci est tout à fait normal car les élèves doivent avoir du temps pour s'adapter aux nouvelles approches/exigences. Ça ne se fait pas en disant pomme! Je crois que c'est un autre effet du point 1. On doit compter au moins 1 mois (à ne vivre que des SAO) pour les éléments de bases comme la gestion du temps et du travail d'équipe. Et au moins 2-3 mois pour devenir efficace dans les tâches.

Un très bon texte qui m'a aider à comprendre bien des détails. Merci Patrice et Éric.


Qu'est-ce que l'évaluation pédagogique?

Louis Longchamps pose plusieurs questions ici et nous demande de tenter d'y répondre.

Alors à vos touches!