PL en toute liberté

Catégorie :

Le papa en moi...

Fil des billets

Nostalgie de jadis naguère

27000, un gros nombre n'est-ce pas? Suite à cette nouvelle je me suis posé ces questions.

Être contre un bulletin trop compliqué à comprendre, est-ce être contre le renouveau pédagogique?

Être contre l'absence de «recette» évaluative, est-ce être contre le renouveau pédagogique?

Être contre le manque de formation de qualité pour mieux comprendre et appliquer une pédagogie basée sur le développement de compétences, est-ce être contre le renouveau pédagogique?

Être pour que les élèves construisent des «savoirs», est-ce être contre le renouveau pédagogique?

Être pour une amélioration de la qualité de la langue chez les élèves, est-ce être contre le renouveau pédagogique?

Être contre ... est-ce être contre le renouveau pédagogique?

De plus, pour que le renouveau pédagogique puisse causer des problèmes irréparables, encore faudrait-il qu'il soit appliqué, non? Ce n'est pas parce que le bulletin d'une école a changé de forme que l'on applique la «réforme».

Merci aux médias qui prennent le temps d'aller voir les gens qui sont pour la suite, et une certaine amélioration quand même, de ce renouveau car il y en a. Le problème est qu'on tente de créer un «omerta» autour de celles et ceux qui apprécient ce changement. J'espère que mon syndicat me demandera mon point de vue avant de prendre position officiellement pour ou contre le renouveau pédagogique.

Je me demande si les médecins sont nostalgiques du bon vieux temps?


Randonnée en photos

L'automne est ma saison préférée pour plusieurs raisons. L'une d'elles est de marcher dans des sentiers avec des couleurs et des odeurs particulières. Je vous présente donc en mots et images une randonnée au Parc des 7-chutes, Saint-Georges de Beauce.

Est-ce qu'on va marcher dans le bois? demande Julie aux filles.

OoooooooouuuuuuuuuuuiiiiiiiiiiiiiiI!!!!!!!!! répondent-elles en choeur.

On se met donc en route pour Saint-Georges. Sur place, on a le choix de commencer notre randonnée en traversant la rivière Pozer...

Ou encore de demeurer de ce côté-ci.

On décide de suivre le bébé mouche qui aime bien les escaliers ;o)

On peut déjà voir de belles couleurs, bien qu'il soit un peu tôt dans la saison. «Pas trop vite Marianne, tu vas tomber.»

Et des odeurs extraordinaires. Ces fleurs y sont pour quelque chose. «Marianne, prends ton temps.»

Papa prend une photo de champignon en se disant qu'un jour il devrait apprendre à les reconnaître.

«Papa, prends nous en photo devant la grosse roche» demande Marianne qui aime les roches.

Le parc porte le nom des 7-chutes parce qu'il y a des mini-chutes comme celle-ci.

Tu es fatigué mon bébé? Non non papa. Ça va pas assez vite.

Encore des photos de champignon. Avance papa, on t'attend! Oui oui, j'arrive. «Ayoye!!!!!» fit Marianne qui a manqué une marche en voulant aller trop vite.

«On va passer sur ce pont?» demande Magalie. Oui oui. En plus il bouge quand on marche dessus. Mamie ne pourrait pas le traverser, vertiges obligent ;o)

«C'est quoi ça?» Euh.... un Inuksuk beauceron ;o) «C'est quoi papa un Inuksuk?» Questionne Magalie. «Euh... ben... ça indique qu'il y a quelque chose à voir. Y en a pas à Sainte-Sabine, des choses à voir. Sauf ta maman bien sûr ;o)» lui répondis-je en faisant un clin d'oeil à Julie.

«As-tu vu Pierre, les fleurs peuvent pousser même dans des endroits arides.» me signale Julie en me pointant ces fleurs.

Une sculpture intéressante de M. Maurice Harvey pour terminer notre randonnée.


Amour fois 4

Ces 4 yeux me rappellent que j'ai vraiment tout pour être heureux.



Yeux magalie

Yeux Marianne


Marianne dans le bois

Marianne, ma petite dernière, aime beaucoup la nature. Aller prendre une marche avec son papa la rend très heureuse. Voici quelques traces de notre marche de ce matin.



Bourgeons

Bougeons

fleur rouge

fleur jaune

fougères

Billet pour Magalie

18 nov 1997, une des dates qui a changé ma vie. Magalie vient au monde. Cette photo a été prise 5 minutes après sa naissance. bebe Magalie

Je me rappele les craintes que j'avais (ma blonde itou) avant la naissance. Est-ce que le bébé sera en santé? Est-ce que nous réussirons à dormir un peu pour ne pas être trop fatigué pour être de bons parents? Serons-nous de bons parents?

Après l'accouchement, que j'ai passé assis sur un petit banc dur ;o), je me souviens que Charlie, mon beau-père, m'a invité au resto pour diner. J'étais papa! Fatigué mais comme j'avais tellement hâte (en fait j'étais très impatient lors du dernier mois) à l'accouchement que j'étais heureux d'avoir passé la nuit à accompagner Julie.

J'ai donc eu la tâche de préparer la maison pour l'arrivée de Magalie. Lorsqu'elle est arrivé tout a changé dans la maison. Tous les objets sont devenu dangereux en une seule seconde! La température ambiante devenait un élément primordial à gérer. Le plancher devait être imppecable afin que la petite poulette ne mange pas de petites poussières indésirables. Nous voilà donc parents.

Viennent alors les otites (ça semble héréditaire car j'ai eu ce problème moi aussi) et l'inquiétude de voir son enfant souffrir et avoir de la fièvre. C'est ce que je trouve le plus difficile car on est impuissant face à la douleur :o(

Puis sans trop s'en rendre compte, les années passent, chaque nouveau geste/mot est une fête et un moment où on se dit qu'elle est si extraordinaire cette petite. Mais le parent en nous se demande si on en donne (attention, temps, amour...) suffisamment à notre enfant pour lui assurer un avenir intéressant.

L'arrivée de Marianne, sa soeur, était préoccupante pour nous. Comment réagira-t-elle face à ce nouveau membre dans la famille? Mais comme toutes les inquiétudes que nous avions, Magalie a passé à travers sans problème. Magalie est une excellente grande soeur.

Ce fut le temps d'aller à l'école! Étape qui s'est déroulée plus en douceur que je ne l'aurais prévu. Peut être parce qu'elle était dans un CPE (Centre de la Petite Enfance) depuis plusieurs années et qu'elle était habitué à ce modèle? Le plus déroutant pour moi fut ses premiers devoirs. Vient ensuite le premier bulletin. Ouf! Ça va bien. En plus elle est super gentille avec les gens. Comme sa maman.

Le premier «chum»! Que dire de plus. On l'espère à la hauteur.

Aujourd'hui elle a 8 ans, elle est en 2e année du primaire, sa santé et ses apprentisages vont très bien. Ses valeurs humaines, sa curiosité, sa gentillesse, son dynamisme, son intelligence, ne sont que quelques-unes de ses qualités.

Magalie je suis fier de toi et je t'aime pour la vie, I love you.


Je suis heureux


La fierté d'un papa

Le temps, un concept intéressant qui fait beaucoup jaser. Le temps passe vite! Très vite! Trop vite! Plus ou moins d'accord avec ces énoncés, je suis obliger de dire qu'il y a des étapes dans une vie qui frappent. Comme celle où son enfant commence sa première année du primaire. «Mais elle est encore mon bébé!» me dis-je, à moi, en privé... bon...

Une introduction qui n'as pas rapport avec le but du billet qui est de dire au monde entier que je suis fier de mes filles, elles dépassent mes espoirs les plus fous. Si le temps passe vite, les enfants réussissent à faire avancer les parents.

Voici une photo de ma fille ainée marchant sur son chemin avec détermination.


Politique concernant le travail scolaire après l'école, Institut Saint-Joseph

Suite à mon billet «Des devoirs à 6.5 ans!» M. Mario Asselin est venu me donner ce lien: Institut Saint-Joseph

J'ai lu le rôle du parent, wow! Merci, cela m'aidera beaucoup dans ma tâche de papa. Vous avez fait une très bon travail, merci à vous.


Des devoirs à 6.5 ans?

Mon aînée est en première année et elle a des devoirs à faire à chaque soir (enfin presque). Je ne sais pas quoi penser des devoirs pour un enfant si jeune. Je ne me rappelle pas si j'avais des devoirs au primaire, mais une chose est certaine, je ne faisais pas mes devoirs au secondaire :-) Par contre, je suis conscient qu'il est nécessaire de mettre en place une routine de travail le soir afin de faciliter l'apprentissage.

Ma fille aime faire des devoirs en plus, donc mon coeur de papa me dit: OK, on fait des devoirs et on essai de rendre la chose amusante.

Est-ce qu'il y a des devoirs et leçons dans toutes les écoles primaire du Québec? Je crois que non, faudrait valider...


page 2 de 2 -