PL en toute liberté

Catégorie :

Société et moi

Fil des billets

J'ai gagné!

Trop drôle pour garder ça pour moi. Voici un courriel qui m'annonce que j'ai gagné des ££, et je ne dois pas en parler sinon je perd ;o)

NOTIFICATION_DE_GAIN.JPG

J'aimerais croire qu'il n'y a personne qui répondra à ce courriel...


Manifestation 101

Pierre, si un jour tu veux manifester pour la paix, n'oublies surtout pas tes armes.

On dirait que c'est ce que les manifestants se sont dit hier.

Désolé les gars, mais je ne suis pas de votre côté ce matin.


Pas pour moi cette TV

Lors de ma séance de zapette de ce lundi soir, je suis tombé sur l'émission http://artv.ca/emissions/cest-juste-de-la-tv.html

Les petits bouts que j'ai regardés ici et là depuis quelques semaines m'ont donné le goût de rester à l'écoute durant quelques minutes. On a parlé ce soir de ce que les parents ne veulent pas que leurs enfants écoutent. Hum... intéressant d'écouter les points de vue sur Bob l'éponge ou encore à propos des vidéos clips violent ou trop sexy.

J'avoue avoir été très surpris de savoir que Occupation double était une des émissions les plus écoutées par les 2-11 ans. 2 à 11 ans!?!?!?!? Bon, ça veut peut être dire que Pruneau et Canelle veulent encore passer à la TV et ils se sont inscrits à cette émission.

Et là, AYOYE! On présente des séquences de cette émission (et de Loft patente) où on voit des hommes se faire fouetter (à 19h24), se faire mettre de la crème fouettée sur le bout de fesse que laisse paraître le genre style comme de string en cuir qu'il porte gentiment. On joue également au voyeur en regardant un couple (avec qui on veut bâtir un pays comme dit si bien mon fédéraliste de collègue) se pratiquer à avoir des enfants qu'ils devront par la suite éduquer à ne pas faire ça devant tout le monde... Hi!!! On est loin en *&?&?%?&%*& de Bob l'éponge en ti-péché.

Ces émissions ne sont pas écoutées chez moi et j'en suis heureux pas possible après avoir vu ces courtes séquences.

En passant, est-il possible de se désabonner de TVA et de TQS?


Ça ma donné un frisson dans le dos

Entendu à la radio (hors contexte) à propos de prières lors de réunions municipales:

J'aime trop le Christ pour reculer.

Quand j'étais petit, on m'a enseigné que le Christ aimait suffisamment les autres pour reculer et offrir l'autre joue. Est-ce ça l'évolution de la foi?


Pour fin de comparaison

Le Groupe de travail sur le financement du système de santé - Dépôt du rapport « En avoir pour notre argent » vient de déposer son rapport. Je suis très heureux de vivre dans une société qui ose réfléchir sur son système. Le tout est de savoir si on bougera. Je vais voter pour le parti politique qui osera.

Ceci est une belle occasion pour prendre note de comment ça se passe en santé pour ma famille en 2008 pour pouvoir comparer dans quelques années si ça s'améliore.

D'abord reculons de 10 ans, Magalie attaque la vie. À Beauceville on a accès à un médecin au CLSC 7 jours sur 7, près de 16 heures par jour. Temps moyen d'attente pour voir un médecin et se faire prescrire des antibiotiques pour une otite: 1h.

Marianne, 4 ans plus tard, a les mêmes problèmes d'oreilles. Médecin accessible 5 jours par semaine de jour. Temps d'attente moyen pour la même otite: 2h.

Février 2008, aucun médecin à Beauceville, on se dirige vers Saint-Georges et son hôpital absorbante des services. Temps d'attente pour l'otite: 4h. Sans compter notre premier essai la veille où un temps d'attente de 8h aurait été nécessaire. Après 4h, on se dit qu'une nuit de sommeil pour la poule serait plus profitable que les chaises de la salle d'attente.

On ne peut pas dire que le système de santé est au beau fixe. Ça dégrade depuis 10 ans ici.

Bon, avec 4 heures à regarder et écouter les gens dans l'hôpital, j'ai eu quelques questions:

1) Pourquoi les médecins travaillent cachés derrière des murs. On le les voit pas. Non pas que je veux les voir rencontrer les patients, mais de là à être isolé complètement...

2) Que font-ils entre deux patients? Plusieurs minutes sont nécessaires entre sa sortie de la salle d'à côté et la nôtre.

3) Ça bouchonne, c'est normal, il y a environ 4 personnes à l'heure qui passe dans la caverne alors qu'il arrive 10 nouvelles personnes. En plus de l'urgence derrière les portes closes.

4) Le tri, ça marche au pif ou quoi? L'ordre d'arrivée n'a pas d'importance? On a attendu 1h30 de plus que les gens (chanceux) devant nous dans l'ordre d'arrivée.

5) Notre nom est nommé, hourra! On se rend dans la salle d'examen, toujours aussi close. On attend encore 50 min à se demander ce qui se passe. Notre médecin est-il tombé malade lui aussi?

6) Ha! L'informatique. On entend une tite-madame descendre les saints du ciel à cause de l'ordinateur qui ne fait pas ce qu'il devrait faire. Ça doit être ça le problème de la santé, l'informatique. Pourtant tout se fait au papier + crayon.

7) À quoi ça sert de répondre à l'infirmière lors de la pré-consultation si le médecin nous pose les mêmes questions? On parle ici de 20 min de perdues fois le nombre de patients.

8) Les gens malins doivent péter leur plomb dans la salle de consultation des fois. J'en ai eu envie, mais trop gentil.

9) Il semble y avoir une clinique externe tout à côté de l'urgence. Ça marche au bout, près de 10 patients à l'heure sont appelés! On a ce qu'on mérite probablement?

Bon, je sais qu'en ville, les vraies villes ;o) on peut attendre pas mal plus que ça. Bof!

À dans quelques années près une amélioration de notre système de santé où je n'aurai que du positif.


Illusion vs esclavage

M. Guité attire l'attention avec son billet qui nous présente un des problèmes en éducation, les TIC. Il utilise le mot illusion. J'y reviens.

En soirée RDI (voir l'émission du 10 janvier 208) pose la question: Sommes-nous devenus esclaves des nouvelles technologies? Ils utilisent le mot esclave.

Bon, je l'ai déjà dit, je trouve étrange cet écart/différence entre la «vraie vie» et le «petit monde de l'éducation». Dans la vraie vie, les TIC sont partout. On se dit même dépendant dans certains cas (pensons au guichet automatique, cellulaire, GPS...). Dans l'éducation, on ferme la porte.

De l'intérieur on s'illusionne, alors que les TIC causent présentement une révolution du même type que celle de l'imprimerie dans notre société. Voir ce vidéo de Michel Serres. Oui nous sommes en révolution, est-ce que l'École embarquera? J'y travaille fort.

Martin dit vrai: «Comme quoi l'intégration des TIC en éducation est pavé de petites défaites, mais surtout... De grandes victoires!».


Pour maman D.

Comme je suis certain que des membres de ma famille voudront sauver la planète en achetant la boullllllllllllllllllle magique...

en passant, ma fille a eu un «kit» de magie et elle s'est aperçue que la magie n'existe pas, il y a toujours un truc...

aller lire ce billet: http://blogue.sciencepresse.info/?itemid=454, on explique pourquoi c'est de l'arnaque à la sauce verte.

Si vous désirez aider la planète, voici quelques trucs qui fonctionnent: fermer les lumières dans les pièces non occupées, ajuster la niveau de l'eau dans la laveuse selon la quantité de linge, laver votre vaisselle à la main, laver le linge à l'eau froide, acheter des produits avec le moins d'emballage possible, acheter local, composter, recycler, baisser les thermostats la nuit, isoler votre réservoir d'eau chaude et vos tuyaux, arrêter l'eau du robinet quand vous vous brossez les dents ou que vous preniez votre douche, diminuer la température de l'eau dans votre réservoir d'eau chaude, utiliser du bicarbonate de soude comme produit nettoyant...

Ho, vous pourriez m'envoyer...pas 1000$... ni 200$... mais seulement 4 paiements faciles de 49,99$ pour tous ces trucs. ;o)

En passant, maman D. ce n'est pas ma meman mais la meman de celle qui vend plein de DVD de son spectacle dedans la ville dedans le désert où son chum a perdu ben des $$ à un jeu de carte dedans le pays au sud du Canada ;o)


Pneus d'hiver

Un «spécialiste» a été contacté par une animatrice de tivi pour discuter de cette nouvelle. Le «spécialiste» dit que c'est bien d'imposer les pneus d'hiver car dans près de 20 % des accidents graves, les autos étaient en pneus quatre saisons. Hum... C'est donc plus sécuritaire d'avoir des pneus quatre saisons car dans 80 % des accidents graves les autos avaient des pneus d'hiver!

On peut jouer avec les chiffres, comme dans un bulletin ;o)


Sur la route, Mme Charlotte cause un bogue

Madame Charlotte, une professionnelle tentant de conjuguer famille et travail, se lève quelque peu en retard en ce 23 novembre 2007. Elle demande donc à ses enfants, Paulette et Grégoire, d'accélérer leur préparation pour l'école. Une vingtaine de cm de neige (et un peu de pluie) est tombé depuis la veille. Charlotte doit donc balayer la neige sur sa Volvo avant d'aller porter ses amours à l'école. La Volvo prend donc l'autoroute 20 direction ouest vers les 7h45. Roulant en toute sécurité, Charlotte se met du rouge à lèvre, se coiffe, demande à Paulette de réciter ses mots de vocabulaires, dépasse le camion, puis un autre, et encore un autre. Le soleil travaille fort pour percer la couche de nuage qui semblent vouloir aller se promener sur la ville suivante.

Monsieur Trudeau, un mécanicien de formation, donne la bise à sa femme et quitte son appartement vers les 7h30 pour se rendre au bureau de chômage rencontrer Gisèle qui veut lui offrir un travail. M. Trudeau, coiffé de sa casquette, conduit sa Civic rouge avec un sourire au lèvre, rêvant aux cadeaux de Noël qu'il pourra offrir à sa conjointe cette année grâce à son nouveau travail. La Civic emprunte donc l'autoroute en direction d'un avenir plus rose.

La Civic, contrairement à son habitude, roule à une vitesse de 100 km/h, car ce n'est pas la journée pour avoir une contravention. Ho non! M. Trudeau, souriant, se fait dépasser par une très belle Volvo, une voiture comme il aime réparer, et qui sait, pourra-t-il s'en payer une une jour? La Volvo met ses clignotants pour reprendre la voie de droite et woufffffff, un morceau de glace, non retirée par Charlotte en ce matin pressant, décolle du toit de la Volvo et se dirige droit vers la figure de M. Trudeau qui donne un coup de volant......................................

SVP, prenez 1 minute de plus le matin pour bien balayer la neige et la glace qui se trouve sur votre voiture.


Sedna.tv

Je crois bien que je suivrai cette TV. La première émission est très intéressante. Je la ferai écouter à mes filles qui me rappellent régulièrement de faire attention à leur planète ;o)

Un seul bémol, quand on veut être cohérent avec nos paroles (implication citoyenne) il serait intéressant de penser aux diverses technologies utilisées pour diffuser de l'information. Un format vidéo propriétaire ne me semble pas le choix «logique» (ma logique du moins) pour ce type de contenu.


Aie toi... oui toi

Le gars au service à l'auto, qu'est-ce que t'as commandé? C'est long! Très long!

Bon, enfin la demoiselle lui donne sa commande. Un sac, puis un deuxième, ho un troisième. AIE!!!! Arrrrrrrrgggggggggggg!!!!!!!!

OK, calmos mon ti gars... Pour ma part j'utilise le service à l'auto pour une petite commande car je ne veux pas faire attendre les autres clients derrière moi que ne veulent qu'un café.

Ça doit être moi le problème encore, mais penser un peu aux autres ça fait pas mal vous savez. C'est comme de mettre ses clignotants en auto, ça donne une chance aux autres de savoir où vous allez.

Défoulement en cette journée nuageuse.


Diabolisons Internet

Cette nouvelle me fait réaliser que les médias tentent de faire passer Internet pour LA cause de tous les problèmes. Le reportage est biaisé au max.

1) Tricherie? Hum... L'enseignante a donné le corrigé aux élèves, qui ont par la suite publié la chose. Est-ce ça tricher?

2) Est-ce plus facile à tricher avec internet? À ce que je sache, si les réponses ne circulent pas, on ne peut pas tricher même avec Internet!

Freinons l'immobilisme!


26 mars 2007

Bonjour Magalie et Marianne. Le présent texte a été écrit le 29 mars 2007 pour vous quand vous serez «grandes».

Pour vous situer dans le temps, Magalie tu es en 3e année (classe art), tu lis le livre Eragon. Marianne tu es au CPE pour la dernière année, tu danses toujours. Vous allez en Floride la semaine prochaine avec maman (papa travaille :o( ).

Que s'est-il passé lundi le 26 mars 2007? Des élections provinciales.

Pourquoi je vous en parle? Je sais, je ne suis pas le papa qui parle le plus de politique à la maison. Mais lundi j'ai vécu une soirée assez spéciale. Et comme il y aura bien des gens qui commenteront/analyseront ce qui s'est produit, je voulais vous dire en personne ce que j'ai fait et pourquoi.

D'abord papa n'est pas une personne qui s'occupe de politique, alors la politique s'occupe de papa. Bien que j'ai déjà été membre du Bloc québécois (un parti politique fédéral qui existait en 2007), mes seules actions politiques ont été de m'informer sur les divers choix possibles et de voter.

Depuis plusieurs années il existe deux visions au Québec, les souverainistes et les fédéralistes. Le parti québécois est né à la même époque que papa (environ). Ce parti veut que le Québec devienne un pays pour diverses raisons. Voir cette page de Wikipedia pour d'autres informations.

Lundi soir dernier cette vision binaire, que je ne partage plus, fut ébranlée. Si je voulais faire des prédictions, je pourrais même dire que c'est le début de la fin pour la vision séparatiste. Mais comme je ne veux pas jouer au même jeu que les médias (qui veulent contrôler mon opinion) je vais me retenir, car en politique tout peut arriver, même 41 sièges (une augmentation de 820% par rapport aux élections de 2003) pour l'ADQ (Action Démocratique Québec).

Papa a voté pour le programme de l'ADQ lundi et vous devez savoir que plusieurs personnes considéreront papa comme un peu idiot pour l'avoir fait. Il y a même un étudiant en grève qui a dit que ceux qui ont voté ADQ devraient aller à l'école pour apprendre à mieux voter! Lors de la campagne électorale, les médias riaient de ce parti politique. Les autres candidats également, même que le présent premier ministre, a traité M. Dumont d'analphabète. On a donc voulu nous faire croire que les candidats de l'ADQ étaient des gens incapables de faire de la politique (et de gérer l'état) car on ne les avaient jamais vu à la télé.

Je veux vous dire que j'ai voté POUR l'ADQ et non contre les autres partis. Le programme de l'ADQ est plus proche de mes valeurs et de ce que je crois bon pour le Québec que les autres partis. Mon vote en n'était pas un de frustration ou de colère contre le gouvernement Libéral. Je considère que les solutions aux multiples problèmes québécois ne peuvent pas être seulement d'ajouter des $$. On doit revoir nos structures étatiques car il se gaspille beaucoup d'argent.

Vous aurez peut être entendu parler aussi des accommodements raisonnables. Papa n'a pas voté ADQ parce que son chef a donné son opinion sur le sujet. Je ne suis pas «xénophobe» (l'ADQ non plus d'ailleurs) et ce même si je suis né en campagne. Mais comme je l'ai déjà dit, je suis intolérant sur certains comportements (qu'ils soient faits par qui que ce soi). Je veux qu'on se tienne debout, comme j'essaie de vous enseigner.

D'autres personnes reprochent à l'ADQ de trop écouter le peuple. Ici le terme peuple est régulièrement utilisé de façon péjorative. Certaines personnes vous regarderont de haut car vous êtes des filles nées en campagne. Je tiens à m'excuser de notre choix (à maman et moi) de vivre dans un endroit où nous sommes heureux. Pour des gens, ce choix semble être un critère d'intelligence. Je fais partie du «peuple» et je ne vis pas en ville. Et je suis fier qu'un parti politique m'écoute.

Il y a aussi les gens qui veulent associer le «mal» aux idées de centre-droites, comme par exemple de tout faire pour retourner des gens (aptes au travail) qui profitent de l'assistance sociale sur le marché du travail. Vous connaissez des gens (dans notre famille) qui sont très heureux t'entendre ça car elles veulent travailler. Un peu d'aide, voilà qui les rendront fières.

L'ADQ a gagné mon vote (bien avant la campagne électorale) aussi grâce à sa vision «autonomiste» qui veut que les citoyens aient plus de pouvoir sur certains de leurs choix. Comme par exemple, de donner 100$ par semaine pour pouvoir demeurer à la maison pour éduquer ses enfants au lieu de les obliger à les placer en CPE pour avoir une subvention. Autre exemple, diminuer la «taille» de l'état qui veut tout décider, tout faire. Aller lire le livre jaune de papa ayant pour titre «Le peuple des connecteurs» afin de comprendre pourquoi le gouvernement n'est pas plus efficace que des petits groupes de citoyens se prenant en main sur plusieurs aspects de la société. Ce que le programme de l'ADQ veut atteindre.

Vous me connaissez assez bien pour savoir que je ne donne pas carte blanche à l'ADQ sur tous les sujets. Mon vote n'est pas acquis pour le reste de ma vie (seuls les fous ne changent pas d'idée). Si l'ADQ me ment, s'il cesse de m'écouter, si leur programme évolue vers des valeurs loin des miennes, je ferai évoluer mon vote également.

Le 26 mars 2007 fut une journée spéciale pour papa, car il a eu l'impression que c'était une page de l'Histoire qui se tournait. Seul l'avenir pourra confirmer le tout.

Édition du 30 mars:

Après quelques lectures dans des journaux, je veux vous préciser ceci mes poules: L'homosexualité de M. Boisclair n'a eu aucune influence dans mon choix. La vie privée des gens, c'est une chose que je respecte au plus haut point.

Certains libéraux croient que la «radio de Québec» a réussi à faire voter ADQ. Hum... il est possible que ce soit vrai, tout comme Radio-Canada a réussi à faire voter PQ et la Presse pour le PLQ.... mais la «radio de Québec» ne se rend pas dans le 450! Chers libéraux (et péquistes), cherchez un peu mieux les raisons de votre malheur, sinon il y aura des jours encore plus sombres pour vous.

Il y a des gens qui croient que l'ADQ se «planteront» d'ici les prochaines élections. Papa croit que ces personnes pensaient la même chose du parti conservateur fédéral. Pourtant, tout n'est pas noir de ce côté.

Vous savez les filles, on entend même des gens affirmer que j'ai voté ADQ parce que je n'aime pas Montréal. Euh... je ne la comprends pas, donc je ne peux pas vraiment en dire plus :o(


Des taxes du nom de...

Voici une partie d'une facture d'un petit resto de l'Outaouais.

Taxe

Devra-t-on changer un des deux noms ce soir?


Sites des 3 partis qui peuvent avoir mon vote

Élection provinciale oblige, j'irai voter lundi prochain. J'ai visité les sites des partis et voici ma petite analyse par ordre alphabétique.

ADQ

  • Le serveur est sous Linux (php).
  • La page d'accueil ne valide pas sur http://validator.w3.org, 1468 erreurs.
  • Le fil RSS ne valide pas.
  • Le site fait appel aux caractères du web (>, ;-), etc).
  • La page d'accueil fait un peu simpliste, mais l'information se trouve facilement.
  • Le programme est facilement accessible.
  • Pas de blogue en lien sur la page d'accueil.

PLQ

  • Le serveur est sous Mac OS X (php).
  • La page d'accueil ne valide pas sur http://validator.w3.org, 1 erreur.
  • Le fil RSS ne fonctionne pas.
  • La page d'accueil est léchée.
  • Le programme est facilement accessible.
  • Blogues accessibles sur la page d'accueil.

PQ

  • Le serveur est sous Linux (php).
  • La page d'accueil ne valide pas sur http://validator.w3.org, 252 erreurs.
  • Les fils RSS sont très complets.
  • La page d'accueil la plus fournie des trois mais quand même très jolie et efficace.
  • Je ne trouve pas rapidement le programme.
  • Un blogue en lien sur la page d'accueil.

Sur les 3 sites:

  • Des vidéos en format flv (un format très intéressant).
  • Aucun site nous dit quel outil ils utilisent pour leur site ou blogue :o(

Conclusion

Le Web est de plus en plus utilisé pour une campagne électorale, et c'est très bien. je trouve les sites très intéressants également. Les blogues (sauf pour l'ADQ) sont également exploités. Je n'ai pas été lire les billets (beaucoup de vidéos pour le PLQ) par contre, je ne porterai pas de jugement sur leur qualité. Mais leur seul existence me rend heureux.

À suivre...


Le Bloc bloquera-t-il?

Grosse décision que doit prendre le Bloc. Très grosse. S'il refuse le budget fédéral (2.3 milliards selon Radio-Canada), il va en élection. Est-ce un bon momentum pour le Bloc? Hum...

Suspense...

La politique me fait beaucoup rire depuis quelques semaines. On dirait que ma flamme politique s'allume... à suivre...


Faire semblant

Hier soir, en zappant entre les mauvais jeux du Canadiens, j'ai entendu un comédien québécois dire:

L'école doit filtrer la vie, les jeunes ne devraient pas avoir accès à un ordinateur car il y a des choses très mal qui sont accessibles sur Internet.

Bon, ce n'est pas le verbatim, ma mémoire n'est pas très bonne, mais disons que c'est ce que j'en ai compris.

Ho! De quoi ça parle? Un débat sur «Est-ce que les technologies abrutissent les jeunes?» Hi! Toute une question (relier 3 concepts comme les jeunes, l'abrutissement et les TIC est selon moi aussi tordu que d'essayer de relier intelligence, vieux et passer à la tivi). Et là je me demande en quoi ce comédien est sur le panel? Mais bon...

Donc, selon lui, il faut faire de l'école un lieu où les jeunes sont isolés des côtés noirs de la société, de la vraie vie quoi, avec ses qualités et ses défauts. J'ai été un peu ébranlé par la vision, mais je me suis posé une question: quel % de la société pense comme lui? Quel % des enseignants pense comme lui?

Je ne suis pas de ceux-là. Pour moi, une école qui «interdit» au lieu d'éduquer passe au côté de sa mission. Car une école ne peut pas faire semblant que l'Internet (avec son bon comme son mauvais), la violence, les abus, la sexualité chez les jeunes, la malbouffe, la drogue, les Têtes à claques... n'existent pas en isolant (créant un monde artificiel) les jeunes de la société. L'école doit préparer les jeunes à «dealer» avec le côté obscur de la force, et pour ce faire ces côtés obscurs doivent au moins être nommées/discutés/analysés... Enfin, c'est ma petite vision de parent et d'enseignant.

J'ai manqué un bon bout du débat (le Canadiens remonte), mais l'animateur de Méchant contraste a très bien défendu mon honneur ;o) Car je suis un de ces abrutis (avec un cerveau en jello selon une des participantes) qui a joué à des jeux vidéo, qui a écouter de la musique heavy metal, qui a écouté la tivi rempli de violence, qui utilise Internet depuis 10 ans, qui... intègre les TIC dans sa vie quoi!

Finalement, je me suis rendu compte que pour moi un site web est autant réel (bien que dans la «virtualité») qu'un livre.


J'éteins tout 5 min ce soir

Vu rapidement à la télé ce matin, me voici à la recherche de ce 5 min sans lumière annoncé dans un quotidien.

Le site www.amisdelaterre.org nous propose de faire une action pour sensibiliser les politiciens (français mais quand même, le geste est intéressant ici aussi) aux problèmes climatiques. Ce vidéo est assez comique.

Est-ce que cela aura de l'impact? Si oui, les actions démarrées sur le web ne demeureraient pas seulement sur le web. Sinon, et bien j'aurai au moins trouvé un autre site sur l'environnement.

Édition du 2 février: 3 millions de foyers éteints : plus qu’un symbole, un signal fort aux candidats


Si on me pose la question

Voici quelques notes si on me pose la question: Êtes-vous raciste?

Sur Wikipedia:

Le racisme est une idéologie basée sur une croyance qui postule une hiérarchie entre les êtres humains selon leur origine ethnique, qui est alors parfois dénommée « race ». Plus généralement, le racisme désigne la croyance que les différences biologiques innées conditionnent inévitablement l'accomplissement culturel et individuel. Le racisme peut alors se traduire par des actes d'hostilité ou de discrimination envers les personnes selon leur origine ethnique, et prendre la forme de xénophobie ou d'ethnocentrisme.

et:

La tolérance, du latin tolerare (soutenir, supporter), est une notion qui définit le degré d'acceptation face à un élément contraire à une règle morale, civile ou physique particulière. Plus généralement, elle définit la capacité d'un individu à accepter une chose avec laquelle il n'est pas en accord. Et par extension moderne, l'attitude d'un individu face à ce qui est différent de ses valeurs.

J'ai certaines intolérances envers des actions/attitudes de personnes, mais suis-je raciste pour autant?

L'auteure de cette lettre m'a fait réfléchir.

Question: Faire dire n'importe quoi à des résultats de sondage aux questions pernicieuses rapporte à qui?


Moratoire

Je demande un moratoire sur les moratoires.


- page 1 de 3