Dans l'esprit de mon billet sur le livre «Le peuple des connecteurs», voici un exemple où les interactions entre les individus changent le monde: Technaute

D'un autre côté, certaines entreprises à la structure centralisée, tentent de mettre des bâtons dans les roues de ces interactions: Technaute

Dans ce cas, les connecteurs dérangent ;o)

PS: On peut comprendre de la dernière phrase de cet article que l'auteur, probablement membre d'une organisation centralisée, n'apprécie pas la décentralisation. À mon avis, la partie est déjà terminée.