J'ai commencé mon année scolaire 2008-2009 avec le camp TIC. Une semaine complète où tous nos talents de formateurs sont mis à dur épreuve. Beaucoup de questions, problèmes, inquiétudes, nous sont remis poliment entre la mains en espérant que notre boule magique puisse livrer la marchandise. J'ai hâte de voir l'évaluation des participants (et des animateurs aussi) afin de valider mes impressions qui sont positives encore cette année.

Voir mon bilan.

Je suis fier de l'amélioration que nous avons apporté au site (un de mes dossiers) du camp. Lors des dernières années, nous n'avions pas vraiment porté attention au site APRÈS le camp. Donc trouver quelque chose dans les anciens sites n'est pas de tout repos. Cette année, nous avons planifier la structure du site avant le camp, donc on savait où on allait avec le site. Nous avons donc bien précisé le tout aux participants.

Un autre de mes dossiers était d'animer la semaine pour le groupe MST. Comme à notre habitude (on ne lâche pas une recette intéressante, on ne fait que l'améliorer) on se donne pour but de laisser beaucoup de place aux apprenants. De cette façon, les besoins sont plus facilement comblés. De plus, être au centre de ses apprentissages est toujours plus payant que d'écouter un animateur démontrer une application ou autre. Les productions 2008 furent à la hauteur de mes attentes. Enfin le logiciel de présentation multimédia a été un peu laissé de côté pour exploiter d'autres outils. On était là pour apprendre, pas pour se réconforter dans ses vieux souliers ;o)

Je suis assez content aussi de la section Nos traces où on a demandé aux apprenants d'y laisser des commentaires, des impressions, un plan de formation, etc. Il y eu des discussions intéressantes.

La formule camp donne une couleur différente à la formation. Le seul fait de ne pas être dans une école ça change tout. Les participants, qui sont encore en vacances, ne peuvent que sourire à la vue de l'endroit où se donne la formation, la station Duchesnay. De plus, en soirée on peut faire des activités comme du vélo, de la natation, du spa, etc. Ça nous fait oublier que nous sommes durant la journée en formation. Croyez-moi.

Et que dire du fait que tout le monde demeure sur la station durant la semaine, ça permet de créer des liens avec les personnes (participants et animateurs). Grâce aux discussions informelles, le contact humain (élément important de ma stratégie) est plus facile pour moi.

J'espère donc que cette formule sera conservée et que je pourrai encore y participer car elle un un moyen de freiner l'immobilisme.