Je n'aime pas beaucoup vivre dans un univers monochrome où tout le monde penche du même côté. J'aime m'obstiner (hein Richard?), j'aime mettre mon grain de sable dans les conversations (bien que je ne le fasse pas vraiment toujours sur le Web).

Voilà que dans mes fils RSS de ce matin, une citation (source http://www.aufildemeslectures.net ) de Albert Einstein m'a fait sourire.

Mais c'est la personne humaine, libre, créatrice et sensible qui façonne le beau et le sublime, alors que les masses restent entraînées dans une ronde infernale d'imbécillité et d'abrutissement. Albert Einstein (Comment je vois le monde, trad. Régis Hanrion, p.9, Champs-Flammarion 1979)

Tout n'est pas noir ou blanc, on peut même essayer d'y mettre du rose ;o)

PS: Je ne suis peut être pas un façonneur de beau et de sublime, mais je tente d'être libre.