Je suis toujours aussi désolé de voir le déséquilibre du nombre hommes/femmes (50 pour 1) dans le bacc en enseignement au primaire. Le pire, c'est qu'on dirait que personne s'en préoccupe :o(

<Gilles> Enfin l'autoroute 50 se rend directement à Gatineau! Ce qui m'a permis de souper avec mes amis Gilles et Marie au très cool Lala Bistro. Grosse/grave discussion autour d'un sujet qui tient à coeur Gilles, l'éducation. Comme il l'a publié ici, pour lui rien ne change dans notre système sur le point d'exploser. Il espère que cette explosion arrivera le plus tôt possible, afin qu'enfin l'École serve à quelque chose, soit moins plate.

De là, je prend un peu le micro pour mettre en perspective le poids d'un seul formateur (même de 100) dans ce système (c'est mon côté optimiste qui me guide ici ;o)). Bien qu'il n'y a rien de parfait en ce monde de la formation continue, on ne peut pas fermer les yeux sur ces enseignants qui ont fait un bon bout de chemin (dans le programme de formation, en intégration des TIC...) depuis quelques années. Le nombre de ces enseignants n'est pas suffisant pour Gilles, mais que puis-je vraiment m'attendre de quelques heures de formation par année? Dans mon cas, on parle de formations de 5-6 heures avec une vingtaine d'enseignants. Que réussissons-nous à apprendre (changer) en 5-6 heures? Ça me rappelle ce billet de Gilles qui donne 45 heures comme cible.

Évaluer la formation continue, voilà un beau défi. Je vais tenter de trouver quelqu'un qui s'y connaît pour en jaser, car si on porte une évaluation trop négative, ça peut décourager la plus solide des personnes.

Merci Gilles pour la discussion, mais comme je t'ai dit, ma stratégie sera différente de la tienne. Est-ce que je ferai un billet dans 30 ans avec le constat que rien n'a changé? Possible, mais une chose est certaine, ce n'est pas parce que j'aurai abandonné (je t'écoute sur ce point, tu vois?).

Une petite pensée pour la douce Marie qui jongle très bien avec les opinions de son amoureux ;o) </Gilles>

Mes sympathies à la famille Turmel encore, elle vient de perdre un beau-frère.

Le logiciel (simulateur de physique) Algodoo est maintenant gratuit! Youppi! Quand on connaît les budgets des CS, ça va faire du bien d'avoir un logiciel de ce calibre qui peut être installé sur les postes des élèves. Je me colle dans ce logiciel 100% science et technologie dans les prochaines semaines.

M. Lagacé met le doigt sur quelque chose ici:

J'ai déjà écrit sur ce que j'estime être dans le fond de l'air québécois, une puissante haine de soi. Le Québécois, bien souvent, ne peut pas simplement faire le constat que sa société doit s'améliorer à tel ou tel chapitre. Non, on tombe souvent dans l'excès: «Maudit qu'on est caves, maudit qu'on est tatas.» J'haïs ce discours-là.

Je préfère moi aussi tenter d'améliorer des éléments ici et là que de tout vouloir jeter. Et si on commençait par réfléchir à l'évaluation dans notre École?