Note : Ne pas réagir selon ses convictions/valeurs n'est pas constructif.

Il était une fois, des paroles...

«Le RÉCIT est important - incontournable- pour l'école numérique.»
«Le RÉCIT fait un bon travail et est apprécié dans le milieu.»
«L'expertise du RÉCIT est reconnue et importante.»

Tant de paroles pour rien finalement, car après tout ce sont les actes qui marquent le plus.

«Le MELS-DRD pense à revoir la structure du RÉCIT, propose un document à la ministre sans consulter le RÉCIT» (mets le réseau en position de déséquilibre/inquiétude)
«Le MELS-DRD coupe le budget pour les rencontres en présentielle du RÉCIT» (pour économiser $5000 selon mes sources)
«Le MELS-DRD publie un document (balises pour plan de formation TNI) pour le milieu scolaire où le RÉCIT est directement impliqué sans le consulter»
«Le MELS-DRD congédie Sonia Sehili et Louise Sarrasin» pour créer un poste permanent (sur lequel Mme Sehili ne pourra pas appliquer) qui devrait améliorer quelque chose... mais ce sera difficile d'apporter des améliorations sans un changement dans la structure administrative du RÉCIT, poste permanent ou non.

M. MELS-DRD, certaines personnes oseraient appeler ça «mettre des bâtons dans les roues». Je vous demande, bien humblement, de clarifier votre position/intention envers le RÉCIT. Après tout, nous (le RÉCIT) sommes plus de 100 personnes à travailler très fort, avec notre coeur, pour former/accompagner/supporter le milieu scolaire (notre mandat ministériel) dans ce projet de société qu'est l'École.

J'insiste sur le fait que nous (le RÉCIT) sommes prêts à collaborer* avec les différentes entités du MELS, on l'a toujours été (et on le fait). Cependant, il est certain que le RÉCIT est un réseau et travaille comme tel (avec tout ce que ça implique).

Nous ne demandons pas d'être décisionnels sur les documents, la vision, etc. Seulement d'être consulté* quand ça implique notre réseau, notre mandat. Nous pouvons aider, car après tout le RÉCIT c'est plusieurs centaines d'années d'expertises au service du milieu.

Sur ce M. MELS-DRD, il n'est pas trop tard pour réanalyser certaines actions, comme prioritairement le congédiement de Mme Sehili et Mme Sarrasin et, dans une moindre mesure, le budget de notre rencontre nationale en présentielle. Ce serait un premier pas très constructif pour tous.

Note: Comme «action», j'ai publié le présent texte (écrit hors de mes heures de travail) sur mon blogue personnel (mes propos n'impliquent que moi), car ces actes ne touchent pas seulement le RÉCIT qui est en service aux commissions scolaires (et plus encore). Le milieu scolaire est en droit d'avoir un service de qualité de notre part, et là on tente de nous en empêcher. En toute conscience, je ne peux pas me taire.

Juste pour m'assurer de ne pas être mal compris:

Collaborer (selon Larousse) : Travailler de concert avec quelqu'un d'autre, l'aider dans ses fonctions ; participer avec un ou plusieurs autres à une oeuvre commune.

Consulter (selon Larousse) : Demander à quelqu'un son avis, son conseil, chercher des renseignements auprès de lui ; interroger.