PL en toute liberté

Tag :

Bizzz

Fil des billets

Poser également la question aux scientifiques

Je viens de publier ce statut sur EnDirect:

Scientifiques et média sur Agence science presse: http://recit.org/ul/1iy #MST (en plus du comédien, demander au scientifique SVP).

Il me manquait quelques caractères pour dire que je trouve ça très étrange que les médias vont chercher davantage l'opinion de nos comédiens, chanteurs, réalisateurs... que celle de scientifiques. Quoi qu'il peut être plus utile pour un média d'avoir un artiste populaire à son bulletin de nouvelles qu'un scientifique inconnu par le public. Mais qu'en est-il du contenu?

Comme citoyen, je trouve difficile d'avoir l'information sur les différents aspects d'un sujet afin de me faire une tête. Les scientifiques pourraient-ils (elles) m'aider? Probablement, mais il faudrait pour ça qu'on leur donne également la parole.


Le tou de Tou.tv ne veut pas dire pour Tout le monde

Édition du 1er février 16h30: Tou.tv fonctionne maintenant sans aucun problème avec Linux! Le problème a été réglé à la source! Wow! Bravo Radio-Canada! Et merci RC au nom de tous les «linuxiens» canadiens.

Merci @walrus pour l'info.


Édition du 2 février: Il y a des vidéos (ici, ici, ici) qui ne peuvent pas être vu sans le script GreaseMonkey. Pourquoi? Le code n'a peut être pas été réparé partout? À suivre...

En fouillant un peu le code source des pages, la différence entre les vidéos qui ne fonctionnent pas et ceux qui fonctionnent est la ligne suivante:

Fonctionne pas: if (toutv.releaseUrl != '') {

} //

Fonctionne:

if (toutv.releaseUrl != '') { so.addVariable("releaseURL", toutv.getRelease()); }

Donc la fameuse ligne commentée qui posait problème avant hier est maintenant disparue dans quelques pages?!?!?


Et oui, Radio-Canada m'a encore interdit du contenu que je paie avec mes taxes. Le site Tou.tv ne permet pas à un système d'exploitation libre de lire les vidéos de son site.

Bêtise!

Des gens compétents ont trouvé ce qui n'allait pas, car après tout le site est basé sur Flash que Linux supporte; une ligne de code commentée dans la page. Oui oui, un petit // de trop qui me bloque l'accès à ce contenu.

Et bien ces gens compétents ont programmer un petit script qui corrige cette erreur (j'imagine que c'est une erreur). Merci à M. Rodriguez!

Pour moi ça fonctionne avec Ubuntu 9.10, Firefox 3.6 et Greasemonkey 0.8.20091209.4.

Note: ne pas oublier l'étoile dans l'adresse à inclure: http://www.tou.tv/*

Pour les plus audacieux, voir cette page qui explique en détails ce qui se passe.

Il est dommage de devoir trafiquer les pages Web de notre société d'état pour accéder au contenu.


Sens unique

Un jour...

Groupe A: On fait un événement pour faire connaître les bidules.

Groupe B: Ho non! Vous ne pouvez pas faire ce type d'événement pro-bidules. Nous sommes contre. Si vous le faite, on va briser vos bidules.

Groupe A: Bon ok, sous la pression des briseux de bidules, on ne fera pas cet événement.

Un autre jour, plus tard...

Groupe B: On fait un événement autour des gogosses.

Groupe A: Hein? Quoi? Pour les gogosses? C'est trop axé sur les gogosses à poils, nous n'irons pas à votre événement.

Groupe B: Pardon! Trop de poils? Nous demandons des excuses.

Ben là!

Si on a censuré les bidules grâce la peur, pourquoi laissons-nous les gogosses à poils avoir leur événement? Je déteste la double mesure.


Manifestation 101

Pierre, si un jour tu veux manifester pour la paix, n'oublies surtout pas tes armes.

On dirait que c'est ce que les manifestants se sont dit hier.

Désolé les gars, mais je ne suis pas de votre côté ce matin.


Entendu hier soir

... à la tivi.

Juste après un excellent tir de l'enclave d'un joueur du canadien:

Ce joueur est dangereux, il peut compter de nul part.

Et le commentateur n'est pas un enfant de la réforme ;o)


Ça ma donné un frisson dans le dos

Entendu à la radio (hors contexte) à propos de prières lors de réunions municipales:

J'aime trop le Christ pour reculer.

Quand j'étais petit, on m'a enseigné que le Christ aimait suffisamment les autres pour reculer et offrir l'autre joue. Est-ce ça l'évolution de la foi?


Est-ce si facile?

D'identifier les gens qui ne sont pas en «mode apprentissage» dans une salle?

Définition de mode apprentissage: Personne se plaçant régulièrement dans des situations où elle doit apprendre pour réaliser une tâche. Elle développe donc ses compétences à apprendre.

Lors d'une rencontre où des animateurs demandaient aux personnes présentes de tester des applications «nouvelles», j'ai pu observer des «éléments observables» (je sais pas très beau 2 fois observ...) chez certaines personnes.

Par exemple, une petite partie n'entre pas du tout dans le jeu. Ces personnes disent: je ne suis pas rendu là moi, j'ai autre chose à faire. C'est de la technique ça. Vous voyez, ça ne marche pas sur ma machine...

Une autre partie suit le guide pas à pas. N'osent pas prendre des initiatives, essayer par eux même des fonctions. Mais cette partie avance, découvre au rythme de l'animation.

Il y a la partie qui n'écoute pas du tout les animateurs et qui part à l'aventure. Ces personnes (en mode apprentissage) découvrent par eux même les applications (d'autres applications semblables même) en exploitant leurs forces (fouiller dans l'aide ou dans un moteur de recherche, poser des questions à leurs coéquipiers, essayer, essayer...).

Dans ces trois parties, respectant la courbe normale, il est assez simple, je trouve, de trouver les gens qui sont en mode apprentissage.

Un problème? Non pas vraiment. Sauf peut être que le groupe en question n'aurait pas dû respecter la courbe!


Aie toi... oui toi

Le gars au service à l'auto, qu'est-ce que t'as commandé? C'est long! Très long!

Bon, enfin la demoiselle lui donne sa commande. Un sac, puis un deuxième, ho un troisième. AIE!!!! Arrrrrrrrgggggggggggg!!!!!!!!

OK, calmos mon ti gars... Pour ma part j'utilise le service à l'auto pour une petite commande car je ne veux pas faire attendre les autres clients derrière moi que ne veulent qu'un café.

Ça doit être moi le problème encore, mais penser un peu aux autres ça fait pas mal vous savez. C'est comme de mettre ses clignotants en auto, ça donne une chance aux autres de savoir où vous allez.

Défoulement en cette journée nuageuse.


Tordant

Je viens d'écouter une émission savoureuse : Mon oeil à Canal D.. Patrick Huart, l'animateur pour cet épisode, m'a bien fait rire dans son documentaire à propos du service à la clientèle. Il a appelé à plusieurs numéro 1-800 (Cheeze Whiz, Tide, Ruffles, Scot-Towel...) et utilisé des caméras cachées (sur de faux consommateurs) pour vérifier si le service était bon. Wow! Il y a un client qui a attendu 20 minutes pour qu'un vendeur vienne l'aider à choisir un lecteur DVD. Lors d'un appel on a appris qu'il n'est pas normal que le linge se salisse après l'avoir lavé avec le savon Tide. Et ce même si on le porte!

Et que dire d'un appel à Bell (au moins l'homme parlait français et non fransèze) pour vérifier que c'est «Bell et bien simple» où le vendeur réussi à se mêler dans ses offres.

M. Huard s'est aussi fait mettre à la porte, entre autre, de chez IGA, où il a Exigez le A, et de chez Desjardins, où il a demandé de conjuguer avoir et être. Comme quoi le slogan ne doit pas toujours être pris à la lettre.

Cette émission m'a fait réaliser que je suis un consommateur plutôt «bonnasse», que je ne suis pas assez exigeant quand je paie. Que voulez-vous, la perfection n'est pas de ce monde.


Faire semblant

Hier soir, en zappant entre les mauvais jeux du Canadiens, j'ai entendu un comédien québécois dire:

L'école doit filtrer la vie, les jeunes ne devraient pas avoir accès à un ordinateur car il y a des choses très mal qui sont accessibles sur Internet.

Bon, ce n'est pas le verbatim, ma mémoire n'est pas très bonne, mais disons que c'est ce que j'en ai compris.

Ho! De quoi ça parle? Un débat sur «Est-ce que les technologies abrutissent les jeunes?» Hi! Toute une question (relier 3 concepts comme les jeunes, l'abrutissement et les TIC est selon moi aussi tordu que d'essayer de relier intelligence, vieux et passer à la tivi). Et là je me demande en quoi ce comédien est sur le panel? Mais bon...

Donc, selon lui, il faut faire de l'école un lieu où les jeunes sont isolés des côtés noirs de la société, de la vraie vie quoi, avec ses qualités et ses défauts. J'ai été un peu ébranlé par la vision, mais je me suis posé une question: quel % de la société pense comme lui? Quel % des enseignants pense comme lui?

Je ne suis pas de ceux-là. Pour moi, une école qui «interdit» au lieu d'éduquer passe au côté de sa mission. Car une école ne peut pas faire semblant que l'Internet (avec son bon comme son mauvais), la violence, les abus, la sexualité chez les jeunes, la malbouffe, la drogue, les Têtes à claques... n'existent pas en isolant (créant un monde artificiel) les jeunes de la société. L'école doit préparer les jeunes à «dealer» avec le côté obscur de la force, et pour ce faire ces côtés obscurs doivent au moins être nommées/discutés/analysés... Enfin, c'est ma petite vision de parent et d'enseignant.

J'ai manqué un bon bout du débat (le Canadiens remonte), mais l'animateur de Méchant contraste a très bien défendu mon honneur ;o) Car je suis un de ces abrutis (avec un cerveau en jello selon une des participantes) qui a joué à des jeux vidéo, qui a écouter de la musique heavy metal, qui a écouté la tivi rempli de violence, qui utilise Internet depuis 10 ans, qui... intègre les TIC dans sa vie quoi!

Finalement, je me suis rendu compte que pour moi un site web est autant réel (bien que dans la «virtualité») qu'un livre.


Tous pour un

Cette nouvelle ne fera pas plaisir à ceux qui veulent ajouter une autre taxe sur certains appareils numériques.

Je ne peux pas dire que je sois très chaud à ce type de taxe, car on fait payer les gens qui utilisent ces appareils en toute légalité. C'est comme si un enseignant punissait son groupe en entier alors qu'un seul élève est à blâmer!


Le silence est d'or, c'est confirmé

Je viens de me relire, pas fort/clair/structuré comme billet mais ça m'a fait du bien ;o)

J'ai la fâcheuse habitude d'utiliser plusieurs moyens de communication quotidiennement: courriel (liste de discussion ou personnel), blogue, téléphone IP, site web, wiki...). pourquoi fâcheuse? Parce que quand on donne son opinion, ça peut déranger (ce que j'accepte parfaitement par ailleurs). Je suis encore jeune et la sagesse de mes propos n'est peut être pas encore à son paroxysme. Donc des personnes peuvent se sentir «attaqué» par mes propos. Propos qui ont pour buts de faire avancer des choses (la plupart du temps car il m'arrive d'écrire pour ne rien dire ;o) ).

Prenons ma dernière phrase:

Propos qui ont pour buts de faire avancer des choses.

Je suis sûr que certains lecteurs peuvent s'imaginer que je veux que ça avance dans la direction que je veux moi, je - me - moi. NON! Je veux seulement, dans la mesure du possible, que ça avance, que les choses se fassent, qu'on arrête de perdre notre temps car nous sommes déjà en retard. Très.

(Je viens d'effacer un paragraphe...)

Travaille d'équipe Je fais parti d'une petite équipe qui «monte» un projet présentement. Un projet très intéressant et englobant. Niet! Vous n'aurez pas le scoop ;o) Ce que je veux dire est que les membres de cette équipe FONT ce qu'il y a à faire. Personne fait glisser comme dit si bien ma meman. Et donc, ce projet avance. Pas toujours dans la direction que j'aimerais, mais ça avance. Et le projet fonctionnera, j'en suis certain. Ce n'est pas le cas partout, croyez-moi.

Silence Pour en venir au silence et l'or, je viens de vivre quelque chose qui m'a déstabilisé. (Je viens d'effacer ma phrase...) J'espère que le temps m'aidera à me restabiliser.

Je me suis donner une routine «rigoureuse» pour traiter mes communications. J'ai encore des failles, mais je crois qu'elles sont peu nombreuses. Je m'oblige, par respect pour les gens avec qui je travaille, à participer aux discussions/projets qui me concernent. Je donne mon opinion, apporte mes lumières (même faibles), je repose des questions pour mieux saisir le propos, je respecte la netiquette, etc. Selon les lieux (lire les listes, wiki, blogue ou groupes de travail) où j'interviens, le nombre de personnes ayant cette façon (qui n'est pas LA recette magique) de faire est variable. Ce qui est normal. Mais jamais on avait accordé plus de poids aux «non-participants» qu'à ceux qui avaient pris le temps de mettre leur grain de sable. Bizz à la puissance 10.

Donc pour moi ça confirme que le silence est d'or. J'ai encore à faire une sélection (un peu de ménage ça fait du bien des fois) de mes combats. Car je veux garder du plaisir à faire mon travail. C'est essentiel.


Un courriel! Bof!

Un «bof» qui peut poser des problèmes.

Au cours des dernières semaines j'ai observé quelques cas où on peut supposer que les «gens branchés» lisent moins bien leurs courriels. Des rendez-vous manqués parce que la date inscrite dans un courriel a été mal lue. Une mauvaise compréhension d'un projet complexe parce qu'expliqué dans plus d'un courriel. Une mauvaise interprétation du courriel amène un mal entendu entre des personnes. Ce ne sont que quelques exemples de ce qui se passe de plus en plus dans mon entourage.

En écrivant ce billet j'ai nommé le «bruit» comme un problème à la communication. Et bien là je confirme, le courriel est victime de beaucoup de bruit. Le pourriel, qui est quand même bien filtré par nos fournisseurs, est-il la seule cause de ces observations? Bien sûr que non.

Et moi dans tout ça? Est-ce que je lis mes courriels avec toute l'attention qu'ils méritent? Hum... difficile de généraliser à TOUS mes courriels. Mais je crois avoir une stratégie relativement efficace pour les gérer. Courriels quand même nombreux, bien que je ne suis pas Bill Gates ;o) Malgré ma stratégie, je vais porter une attention particulière à ce mode de communication durant les prochaines semaines. Si le courriel pose des problèmes faudra quand même se trouver un autre moyen de communication asynchrone ou encore voir à ce que les stratégies «courrieliques» s'améliorent.

Questions: Est-ce que les gens utilisent les filtres de messages (fonctions des clients de courriel) pour en facliter leur traitement? Est-ce que les gens font un effort pour écrire des courriels concis et précis? Est-ce qu'on se donne du temps de traitement de nos courriels (lire et répondre à des courriels entre deux rendez-vous n'est peut être pas une bonne stratégie)?

Je tenterai de faire des liens avec ce que j'ai observé et ces textes pour la partie du problème qui concerne la netiquette:

À suivre...


Innondation et guerre?

Il est très bizzzz que dans un pays où la guerre fait partie du quotidien qu'après une catastrophe naturelle on demande un cesser le feu.

On peut tuer des gens au sec et en santé, mais s'ils ont perdu leur maison et qu'ils ont faim, on a soudainement un peu d'humanisme??!?!?!?


Dire n'importe quoi et reporter

Après avoir dit et redit que le projet de loi 124 se voterait avant les fêtes, voilà donc qu'on reporte les travaux après les fêtes!?!?!?!?

Pourquoi les politiciens disent n'importe quoi? Et après ils ne comprennent pas pourquoi on les trouve bizzzzzzz!


MIse à jour(14h00): Une loi spéciale est encore possible cependant. Mais ça coûterais assez cher aux libéraux de faire cette manoeuvre plutôt croche.

Pour les négos avec l'éducation, on a un ultimatum! 18h00 est une heure à surveiller. Dans ce cas, je crains le pire.


T mort sinon je joue pu

Mon père est plus fort que le tient. C toi qui a commencé. T'as 5 minutes pour t'excuser sinon je le dis à ma maman.

Merde, écouter les syndicats et le gouvernement se parler via les média me rappele ma jeunesse :o(


Lundi matin sous le soleil

Vient de se terminer une très belle fin de semaine. Encore des feuilles j'ai ramassées. Star War III j'ai visionné. Bien le film j'ai trouvé. Bouclée est l'histoire de cette saga.

Ma plus petite a une infection des bronches :o( Ma blonde se sort à peine d'une grosse grippe. Arrrrrrrrrrrggggggggggg! L'hiver s'annonce long!

Je reviens d'une formation de 2 jours aux animateurs RÉCIT du Bas-du-Fleuve-Gaspésie. Nous avons fait un très bon tour du gestionnaire de contenu SPIP. Nous avons trouvé quelques squelettes intéressants, mais on se rend compte qu'il y a toujours du travail à faire pour mettre un squelette à sa main. Les «kits clé en main» qui fonctionnent dès l'installation sont très rares. Du jus de bras doit être pressé pour ajuster le tout. Une bonne idée est ressortie de cette formation, créé une liste de diffusion pour les utilisateurs/gestionnaires de SPIP. Nous en ferons l'annonce la semaine prochaine. http://recitmst.qc.ca:8080/listes/info/spip (pour ceux qui veulent s'abonner avant l'annonce ;o) )

Un autre élément assez intéressant j'ai vécu lors de cette formation, presque tous les participants ont eu des problèmes majeurs avec leur portable. En fait, le portable n'est pas en cause vous l'avez compris ;o) Quand dans une journée on attend 50% du temps que son ordinateur nous fasse l'honneur de répondre, c'est pas payant! Si au moins le OS installé était lui gratuit!

Je viens de terminer mes baggages. On s'en va sur la Côte-Nord pour la semaine. Baie-Comeau, Sept-Iles et Havre St-Pierre. 4 semaines /4 parti sur la route. Il est temps que ça ralentisse, car la fatigue physique (et mentale) s'empare de moi. Mais je promets que ce sera quand même très profitable comme semaine.

Je me répète, une sauvegarde de base de données n'est pas faite pour réparer des erreurs!


La taxe M$

Je viens de recevoir un courriel de la liste TamTam où me me fait part de ce texte qui me fait rêver. On peut dire qu'on est en retard par rapport à l'Argentine sur la taxe M$! Tritesse :o(


On en parle beaucoup

Pas une journée depuis les dernières semaines se passe sans se faire montrer du poulet. Et comme je n'aime pas voir à quoi ressemble une grosse gang de poulets se faire élever vers ma bouche, je suis un peu, comment dire, echhhheuré ( beauceron) de la chose.

Grippe aviaire, est-ce si important comme nouvelle pour qu'on en parle 2 à 3 fois par jour, à tous les jours?

Petite recherche non-exhaustive[1]:

Bon assez. Le but n'est pas d'en savoir trop ;o)

Je comprend maintenent mieux pourquoi on en entend parler partout. La présence de mots comme pandémie et 50 millions de morts sont «vendeurs». L'absence de mot «aucune chance de transmission de l'animal à l'humain» (on écrit rare, propage pas facilement et pas rapidement chez l'humain) est aussi un autre facteur introduisant un doute dans l'esprit de la population «informée». Car à la rôtisserie du coin (où on a demandé aux clients s'ils étaient inquiets) personne ne se pose la question.

Pour ma part, je ne jouerai plus avec le caca de poule ou de canard et je ferai cuire maintenant mon poulet avant de le manger.

Attention! On doit comme pays se préparer à ce genre d'événement possible, mais je ne crois pas que d'affoler les gens en soit un moyen.

Notes

[1] Google donne beaucoup de sources provenant de média d'informations!