PL en toute liberté

Tag :

Histoire

Fil des billets

La bière à Lachance

En me promenant sur l'île d'Orléans, je me suis procuré quelques bières de la microbrasserie de l'île d'Orléans.

Un ami me signale qu'il y a une bière portant le nom de Antoine Pépin-dit-Lachance. Ho! C'est peut être mon ancêtre? J'en prends donc pour y goûter. Après dégustation, je peux dire que c'est une très bonne bière ambrée! Ça tombe dans mes goûts.

Après une petite fouille, Antoine Pépin-dit-Lachance (de l'île d'Orléans) est bel et bien mon ancêtre!

Voici donc à quoi ressemble la bouteille (on remarque les cheveux courts et les sourcils épais ;o)).

Je sais donc maintenant pourquoi je porte le nom de Lachance, enlèvement d'un orignal et règlement hors cour!


Valkyrie

Je ne suis pas un fan de Tom Cruise, mais quand un film relate des faits réels je passe outre les acteurs. Valkyrie fait une description d'un des complots pour assassiner Adolf Hitler en 1944.

Bien que la fin est connue, je crois que ce film vaut la peine d'être vu, même s'il n'est pas extraordinaire. En fait, le point faible de ce film est le jeu des acteurs, on ne croit pas qu'ils sont nazis.

Cette phrase résume bien le tout: «Il faut que l'on sache que nous sommes pas tous comme lui.»


20 janvier 2009

Une journée historique mon Pierre, un président «noir» entre en poste à Washington aujourd'hui. En fait, sa couleur ne m'importe pas beaucoup, c'est plus la couleur de ses mots qui me fait penser que les politiciens auront enfin un modèle à suivre. La barre est haute, car M. Obama (pas encore président au moment d'écrire ce billet) sait émouvoir son auditoire, ce que nos politiciens ne font plus depuis des lustres.

Donc, où es-tu aujourd'hui Pierre? À Mont-Joli pour une formation de deux jours en robotique avec ton collègue/tinami Pierre Couillard et la charmante/compétente Julie Bérubé. Lors de ton voyage en Jeep (merci ma douce pour me prêter «ton appartenance») hier, tu es arrêté diner avec ton tinami Martin Bérubé qui est devenu très heureux dans sa nouvelle vie de cégepien ;o) Il a neigé un peu, ce qui a rendu la chaussée glissante. Le 4x4 fut apprécié.

Après un souper (tôt, ce qui est n'est pas habituel) délicieux, une petite marche de santé sur le bord du fleuve a permis de faire descendre un peu cette bouffe gaspésienne (bien que selon les fifilles - Sylvie et Marie-Claire - de la gaspésie ce n'est pas encore la gaspésie ici ;o)).

Tu as passé un bonne nuit malgré que tu sois dans un motel (belle chambre en passant), le Gaspésianna. Le déjeuner, vers 7h, a servi à préparer un peu la journée avec Pierre, bien qu'on peut maintenant savoir ce que l'autre veut avec un simple regard en cours de formation ;o) C'est ça un vieux couple.

L'avant-midi passe très rapidement, comme toujours dans la première journée de formation en robotique. Des équipes sont en RCX et d'autres en NXT. Le local, un lab d'informatique dédié à la robotique, est parfait pour ce type de formation. Bien que la température fut un peu chaude.

Le diner, avec les participants à la formation, fut délicieux. Quand on est en bonne compagnie...

En PM les participants sont déjà des experts (sans trop s'en apercevoir), donc les défis sont assez simples pour eux. On peut alors aller un peu plus loin que prévu.

La journée se termine avec bien de la fatigue chez les participants et les formateurs ;o) donc la soirée fut tranquille. Petit jus de pomme avec Mme Bérubé puis un souper sur place (Gaspésianna). Encore de belles discussions sur divers sujets stimulent ma cellule.

Le 20 janvier a été pour moi une journée assez classique mais l'événement Obama offre de l'espoir à bien des gens partout dans le monde. Je suis chanceux de vivre cette journée. Reste maintenant à suivre si l'espoir deviendra contentement ou déception.


Histoire de l'astronomie

Suite à ce billet sur des outils pour voir des étoiles et autres, voici des évènements de l'astronomie mis dans une ligne du temps.


Papa, à quoi tu rêves?

Me demandent mes poules.

«À quoi je rêve? Hum... à plein de choses, mais il y en a une qui me tient à coeur, votre avenir.» répond leur papa avec une petite larme naissante sur le coin de son oeil.

«C'est quoi un avenir?» Demande l'ainée.

Le papa, un peu surpris par la question, prend une seconde et quart pour réfléchir. Il essaya donc une réponse:

«Euh... un avenir c'est comme une boîte à outils... plutôt comme un coffre aux trésors (elles n'ont que 9 et 5 ans après tout). Un coffre qui contient des potions magiques pouvant vous aider à affronter les gros méchants que vous rencontrerez durant votre belle histoire. Ce n'est pas n'importe quelle potion qui fonctionne sur les méchants, à chaque méchant sa potion. Les méchants aussi s'améliorent/changent.» philosophe papa.

«Il y a aussi des clés qui pourront, peut être, vous ouvrir les portes des plus beaux châteaux que vous désirerez visiter. Ce coffre, maman et papa vous aident à le remplir, mais ne peuvent pas le faire à votre place. Vous devez faire des expériences pour créer vos potions et ramasser le plus de clés possible.» ajoute-t-il.

«Est-ce que mon coffre est beau?» demande le bébé mouche.

«Bien sûr qu'il est beau, tu as déjà de très bonnes potions magiques et de nombreuses clés.» dit papa en faisant un câlin à son bébé.

«Où on peut trouver d'autres clés papa?» demande la grande fille qui veut un câlin aussi.

Belle porte ici pour le conseiller en moi ;o)

«Il y a des clés partout autour de toi. Dans les livres, à la télé, au cinéma, dans les tiroirs de tes parents et amis. Mais il y a un lieu où tu pourras trouver plusieurs clés et des nouvelles recettes de potions: à l'école. Une école comme celle présentée dans ce petit vidéo. Une école qui te prépare à vivre ton histoire avec le plus beau coffre possible.»

«Tu sais papa, on va à l'ordinateur quelques fois nous aussi.» me signale ma fille de 3e année.

«OK, est-ce qu'on cherche des clés en chatouillant maman?» terminant la discussion ici afin de changer de sujet ;o)


En mémoire de nos pères

Version francophone de «Flags of ours fathers» de Clint Eastwood, ce film est étrange car il ne ressemble pas à un film américain. Au contraire, on y présente leur mauvaise habitude de tout tourner à leur avantage (comme on le fait tous possiblement). De colorer l'Histoire avec leur palette.

Ce film fait, par contre, la «job» pour ce qui est de rendre hommage aux combattants de la 2e guerre mondiale. Plus précisément lors de la bataille d'Iwo Jima.

USMC_War_Memorial_Night

Image: Wikipedia

Je connaissais ce monument mais je n'étais pas au courant de son histoire. Cette page m'en donne un peu plus.

Un autre film de Clint Eastwood traitera de cette bataille, mais cette fois on la vivra du côté des japonnais (enfin, de ce qui peut rester comme informations de cette bataille j'imagine): Letters from Iwo Jima. Je le verrai.

Après la lecture de ce livre, d'autres apprentissages très intéressants sur l'Histoire.


Cinderella Man

Il y a des films que j'ai trouvé difficile à regarder. Un de ceux-ci «Histoire de pen», un film québécois qui nous amène dans l'univers d'une prison. Très dur!

Je viens d'écouter Cinderella Man avec Russell Crowe qui nous présente la descente aux enfers d'un boxeur (un irlandais vivant au US) lors de la grande crise de 29. D'abord, lorsqu'il y a des enfants dans un film, on vient chercher le pepa en moi. Ici 3 enfants qui mangent peu, où la maladie est proche, qui ont peur d'être envoyé chez de la famille car leurs parents ne peuvent pas les nourir/chauffer convenablement. Ce film a réussi à me faire plisser des yeux tellement il est poignant. On voudrait utiliser la touche avance rapide pour voir la remonter des enfers.

Ensuite vient le retour de James Braddock (il a existé) à la boxe, lui qui a été mis sur la touche pour une main cassée se voit donner une 2e chance. Le retour est très intéressant, mais la suite du film a réussi à me mettre dans un étât de stress que j'aime bien quand je regarde un film. Pour ce qui est de la fin... ;o)

Donc le film réussi, bien que je n'ai pas vécu à cette époque, a dépeindre une misère poignante des années 30. De plus, c'est un très bon film de boxe. Rocky passe pour un film de Disney ;o)

À voir pour les amateurs de cinéma.


Einstein, Albert Einstein

Je suis un peu en retard, mais avec le plaisir (et les maux de tête) que j'ai eu à l'université à travailler sur la relativité (restreinte et générale), j'ai lu ces quelques textes.

L'Express Radio-Canada Radio-Canada Cyberpresse Tribune de Genève

Et j'ai trouvé aussi ces sites sympatiques:

http://alberteinstein.skynetblogs.be/ http://129.199.115.254/

Merci à ce génie qui a changé la face du monde.