PL en toute liberté

Tag :

Métacognition

Fil des billets

2013.2

J'aime beaucoup la série anglaise Sherlock. Comme l'histoire se passe de nos jours, Holmes utilise les TIC pour ses enquêtes. Frais.

Je déteste les redoux... l'hiver ça devrait être la neige qui gagne, pas la pluie! Le frette, c'est plus dans mes goûts.

La succession de mon beau-père va bien, sa maison a été vendue. Bien des souvenirs s'envolent avec cette vente.

Voir sa fille en amour c'est intéressant pour le papa en moi, même si ce n'est pas simple à gérer (transport, ajuster les agendas, etc).

Si j'avais le pouvoir de le faire, dans le cas des iPad (outil d'apprentissage) en classe, je laisserais les commissions scolaires acheter les iPad et je leur dirais de ne pas les gérer (de laisser les élèves le faire) par économie (la gestion sera sûrement le plus gros poste budgétaire pour un projet mobilité en classe).

Benoit St-André reblogue... à suivre!

Pas mal de route cette semaine pour moi, Québec, Baie-St-Paul, Pointe-aux-trembles, Ste-Thérèse. Pour y faire quoi? Formations sur différents sujets (mobilité en classe, métacognition et les TIC (avec Jean Chouinard), stratégie des 3-O. Ce dernier sujet m'aura fait faire plusieurs km cette année.

S'approprier une nouvelle technologie... le livre.

Citation «approximative» de Guy Nantel:

La religion est une lumière si brillante qu'elle aveugle les Hommes plus qu'elle ne les éclaire.


Ménage TIC

Choisir c'est renoncer, voilà ce que Jean Nadeau, un sage, nous martèle régulièrement. Lorsqu'on intègre les TIC dans ses apprentissages et dans son travail, on doit réguler son Environnement d'Apprentissage personnel. Ce qui veut dire qu'il y a des TIC qui prennent la place de d'autres ou encore qui disparaissent pour cause de changement de façon de faire. Voici quelques outils qui entrent (se renforcent) et quelques autres qui quittent mon EAP.

Wow: Script de capture

Un petit script sous linux (demandant l'application Imagemagick) me permet de faire des saisies d'écran très simplement. Je lance le script (un petit lanceur dans ma barre de tâches ou un raccourcis clavier), et je peux sélectionner une partie de l'écran pour en faire une image qui s'enregistre sur mon bureau en format jpg (peut être autre format). Ce qui rend mon bouton «Imp écr» inutile. Voici le script:

#!/bin/bash
cd ~/Desktop
import `tempfile -s .jpg -d ~/Desktop/`

Wow: Pdf Split and Merge

Quand j'ai besoin d'une section d'un pdf, cet outil me permet simplement de la récupérer.

Wow: Kino

J'ai cessé de faire du montage vidéo, car je suis pour la simplicité volontaire en TIC (ne pas perdre du temps qui n'est pas pédagogiquement payant, exemple prendre 2 heures pour montrer un vidéo de 5 minutes qui de toute façon est complet en soi bien souvent). Mais le logiciel Kino m'est très utile pour transformer des formats vidéos ésotériques en FLV ou autres. Je sais que Kino utilise FFMpeg et Mencoder pour ce faire et que je pourrais encoder les vidéos en ligne de commande, mais comme les commandes sont parfois difficiles à trouver, je laisse faire Kino.

Wow: WikiniMST

J'ai essayé Google Bloc-notes, Google Document, pbWiki, Diigo, Clipmarks... pour prendre diverses notes (de divers types) et j'en reviens toujours au WikiniMST pour ce faire. Pourquoi? Parce que je peux simplement écrire du texte, publier des fichiers qui seront affichés dans le navigateur (mp3, flv, geonext, geogebra, Freemind, Flash, CSV, dessin 3D obj, etc) ainsi que joindre d'autres types de fichiers (pdf, odt, doc, etc) dans une même page. Je peux aussi insérer du code html (les code embed de Youtube par exemple) dans une page. Je ne peux pas faire tout ceci avec une autre application. Il en faut 2 ou 3 pour tout faire. Donc, mon bon vieux (un projet que je maintien depuis plusieurs années déjà) est pour moi un outil indispensable.

Dehors Twitter

<Début de l'analyse sommaire>Suite à des pressions de collègues, j'ai expérimenté le site de micro-blogging Twiter pendant quelques temps, pour voir ce qu'il serait possible de faire avec cet outil Web 2.0. J'ai eu bien du plaisir dans mes essais, mais on doit un jour ou l'autre se regarder travailler avec les TIC et dans le cas de Twitter ce n'est pas assez concluant pour moi. Si on veut vraiment exploiter l'outil dans un esprit de communauté (on doit dans ce contexte cibler les membres de la communauté), on doit lire régulièrement les «< que 140 caractères» de gens que l'on suit, ce qui est un bouffe temps incroyable. Surtout qu'on y apprend pas grand chose de neuf si on suit les gens sur leur blogue ou site par exemple. Je préfère de beaucoup le clavardage pour me tenir au courant de ce que font mes tizamis.<Fin de l'analyse>.

Dehors UCCASS

UCCASS est une application permettant de réaliser des sondages en ligne. Le problème est qu'elle date (2005) et le projet est mort. Malheureusement il y a des problèmes si on installe l'application sur un serveur php 5 et mysql 5. N'ayant pas la compétence d'ajuster le tout, je vais passer à autre chose. Dans bien des cas, un formulaire Google (ou Doodle) fait l'affaire.

Voilà pour ce petit ménage de fin 2008.


Utilisation de Twitter

Comme certains je cherche en quoi Twitter pourrait être utile en pédagogie. J'utiliserai donc Twitter, entre autres, comme outil de consignation instantannée de ce que je fais dans un projet collaboratif (on se donne comme défi de mettre en pratique ce sont dit) autour des TIC et de la métacognition. Ces notes seront par la suite utilisées comme traces de mes apprentissages et m'aideront à «métacogner».

À suivre...