PL en toute liberté

Tag :

Parent

Fil des billets

2014.2

Après avoir vu (6/10) Hunger Games 2 au cinéma, j'ai lu le 3e roman afin de voir s'il y avait une histoire qui se tenait. Hum... pas très bon comme 3e volet, et non pas de grande histoire. En plus, ils vont faire 2 films avec ce 3e tome! Hi!

«Ouvrir le navigateur Web, le meilleur, Netscape.» Voilà une phrase (pas littérale) tirée du livre Forteresse digitale qui m'a fait sourire. Écrit en 1998 on y voit là comment les TIC peuvent changer en peu de temps.

La fameuse charte XYZ, un outil pour nous faire comprendre que les libéraux s'ennuient de Jean Charest.

Commission Charbonneau, un outil pour nous rappeler que le «petit peuple» se fait rouler par les syndicats et les partis politiques.

Moment bijou (un terme qui provient du monde des services de garde) en fin de semaine où sans enfants nous avons pris le temps de vivre en couple. Ça fait du bien.

20140118_133035_resized.600.jpg


2013.22

Une semaine «virtuelle»... à donner des ateliers à notre rencontre annuelle du RÉCIT en vidéo-conférence. Je n'aime pas tellement donner des ateliers/formations en virtuel, ça manque de non-verbal. Mais bon, c'est mieux que rien!

Quelques problèmes avec mon frigo de roulotte (ce qui ne m'empêche pas de préparer la roulotte pour l'été), on cherche le trouble donc je dois mettre ma compétence à résoudre des problèmes (identifier le pourquoi) à l'épreuve ;o) Je devrais isoler les variables sous peu.

Souper chez nos amis F. et R. ce samedi, encore une fois c'est du pur plaisir que d'être en leur compagnie. On a réservé quelques dates pour du camping cet été. J'ai déjà hâte. Bonne nouvelle, la maman de F. est de retour à la maison et sa santé remonte. Cool!

Ça fait 46 ans aujourd'hui que mes parents se sont mariés. Wow! Bonne fête!


2013.5

La nouvelle loi sur les droits d'auteurs ont des impacts sur le milieu de l'éducation. Le problème est de trouver une source qui ose nous dire avec clareté ce que ça change et ce qu'on peut faire. À suivre...

À tous les ados qui cherchent une bonne job pour leur futur, devenez dentiste. Il y a toujours quelque chose à faire sur les dents des enfants (ou adultes). Quand il y a des caries, on répare. Quand il n'y a pas de carie, on doit mettre un protecteur. Il y a même des pré-caries qu'on doit traiter. Les dents un peu croches, on redresse. Et tout ça pour plusieurs $$.

J'ai publié cette petite histoire à propos du micro-ondes, question de ne pas oublier qu'une technologie (en éducation ou ailleurs) n'est qu'une technologie. Elle n'a rien de magique et elle ne peut pas tout faire!

LibreOffice 4.0 vient de sortir. Belle évolution de cette suite bureautique professionnelle libre. Vous ne connaissez pas ce logiciel? Vous payez pour avoir Microsoft Office? Ou pire, vous le volez? Essayez LibreOffice immédiatement! ;o)

J'aime bien la série Castle. La relation père-fille est pas mal du tout.

Très beau lever de soleil ce matin sur la route 108. Je regrette de ne pas avoir pris de photo :o( Trop frette ;o)


2013.2

J'aime beaucoup la série anglaise Sherlock. Comme l'histoire se passe de nos jours, Holmes utilise les TIC pour ses enquêtes. Frais.

Je déteste les redoux... l'hiver ça devrait être la neige qui gagne, pas la pluie! Le frette, c'est plus dans mes goûts.

La succession de mon beau-père va bien, sa maison a été vendue. Bien des souvenirs s'envolent avec cette vente.

Voir sa fille en amour c'est intéressant pour le papa en moi, même si ce n'est pas simple à gérer (transport, ajuster les agendas, etc).

Si j'avais le pouvoir de le faire, dans le cas des iPad (outil d'apprentissage) en classe, je laisserais les commissions scolaires acheter les iPad et je leur dirais de ne pas les gérer (de laisser les élèves le faire) par économie (la gestion sera sûrement le plus gros poste budgétaire pour un projet mobilité en classe).

Benoit St-André reblogue... à suivre!

Pas mal de route cette semaine pour moi, Québec, Baie-St-Paul, Pointe-aux-trembles, Ste-Thérèse. Pour y faire quoi? Formations sur différents sujets (mobilité en classe, métacognition et les TIC (avec Jean Chouinard), stratégie des 3-O. Ce dernier sujet m'aura fait faire plusieurs km cette année.

S'approprier une nouvelle technologie... le livre.

Citation «approximative» de Guy Nantel:

La religion est une lumière si brillante qu'elle aveugle les Hommes plus qu'elle ne les éclaire.


2013.1

La petite visite des tantes/oncles Turmel à Ste-Sabine a fait du bien.

J'espère que mon pepa pourra se faire opérer à sa hanche le plus tôt possible. Vivre avec de la douleur c'est pas simple.

Retour en classe pour les filles. Nous sommes chanceux, ce n'est pas trop compliqué ;o)

Avec toute cette neige la raquette sera très intéressante dans l'érablière derrière chez nous. Question de faire travailler le coeur du bonhomme ;o)

Je suis vraiment carnivore. Un bon steak au Keg ça vaut n'importe quelle thérapie ;o)

Je ne suis vraiment pas un gars de ville, une marche de 30 min à Montréal et j'en ai assez.

Loi 133: Optimiser l'appareil gouvernemental, voilà un sacré défi! Car l'humain ne se coupe pas une jambe facilement.

keg.jpg


Salut Charly

Gérald Turmel, je te salue.

Le cancer a eu le dessus sur toi, mais tu lui a livré une très belle bataille. Et pour ça, je te respecte.

Tu as vécu tes derniers jours avec sérénité. Tu as accueilli la mort avec dignité. Et pour ça, je te respecte.

Tu as profité de chaque journée de «surplus» (comme tu disais) depuis janvier dernier. Et ce sans jamais être en colère. Et pour ça, je te respecte.

Ta vie fut remplie de beaux moments (Marie, danse, repas en famille, forêt, pêche, golf, ti-taponnages, chasse...), que tu as partagés avec ta famille (dans laquelle tu m'as accueilli les bras ouverts). Et pour ça, je te respecte.

Charly, sache que tes valeurs de partage, d'équité, de justice, de respect des autres dans ce qu'ils sont, je vais continuer à les faire grandir à travers tes petites filles qui t'aime.

Aujourd'hui j'ai perdu plus qu'un beau père, j'ai perdu un ami qui a été dans ma vie 25 ans, 4 mois et 18 jours.

Salut Charly!

Mise à jour: Les informations de la maison funéraire.


Quand c'est vide

...c'est vide.

Magalie: papa pourquoi tu dis ça?

Moi: On dirait que ça dit rien hein?

Magalie: Ouen, ça tourne en rond.

Moi: Bon, j'essaie de t'expliquer. Tu te souviens du petit jeu de carte que l'on joue à Noël où on peut aller voler un cadeau aux autres joueurs?

Magalie: Oui oui, c'est drôle ce jeu.

Moi: C'est vrai et il y a une petite leçon de vie dans ce jeu. Tu te souviens du plus gros et beau cadeau qu'il y avait? Tout le monde le voulait.

Magalie: Ben oui, il avait le plus beau papier, les plus belles boucles. Il avait vraiment l'air intéressant.

Moi: Et pourtant, quand Marianne l'a ouvert, elle a trouvé quoi?

Magalie: Rien. Il était vide.

Moi: Quand c'est vide, c'est vide. Malgré tous les moyens pour embellir le cadeau, s'il est vide, on sera toujours déçu. Les gens utilisent parfois cette stratégie du paraître, on doit travailler pour essayer de voir plus loin que le paraître afin de valider si on veut vraiment garder cette personne (le fameux jeu du cadeau volé) dans sa gang.

Magalie: Je pense que je comprends. Il ne faut pas se fier à ce qu'on voit d'une personne, car on peut se tromper. Il faut prendre le temps de la connaître pour mieux juger.

Moi: Voilà!


Papa, j'aimerais un Facebook pour ma fête

Que le temps passe rapidement, me dis-je en entendant cette demande de mon ainée. Il me semble que c'est hier qu'elle avait de la difficulté à prononcer le mot étoile comme il faut, qu'elle était plus courte que sa mère, qu'elle était mon bébé.

Après avoir jasé un peu avec elle, pour m'assurer du pourquoi elle voulait un Facebook, je lui ai créé un compte. Mais je dois maintenant avoir une petite conversation avec elle.

Moi: bon... Ok... Écoutes bien ma grande, papa va te donner une petite leçon des choses à faire et ne pas faire avec cette technologie puissante (donc potentiellement nuisible).

Moi: D'abord les fameux «amis». Tu sais ce que c'est un ami, un vrai?

Magalie: Oui oui papa. On peut leur faire confiance, on les aime et ils nous aiment aussi, etc.

Moi: Ok, dans Facebook le mot «ami» est utilisé pour signifier que tu es en «contact» avec cette personne. En contact virtuel. Que cet «ami» peut tout voir ce que tu fais dans Facebook. Si tu écris quelque chose, il le verra. Si tu cliques sur «J'aime» une page Web, un vidéo, une note, il le verra. Tu comprends la différence entre un vrai ami et un ami Facebook?

Magalie: Oui papa. En fait, les amis Facebook c'est comme mon groupe à l'école. On est en contact, sans être nécessairement de vrais amis, donc ils peuvent voir ce que je fais/dis en classe.

Moi: Belle comparaison. En classe tu ne dis/fais pas tout ce qui te passe par la tête. Tu sais qu'il pourrait y avoir des conséquences.

Magalie: C'est ça.

Moi: En plus, est-ce que tu es obligé d'accepter toutes les demandes d'«amitié» Facebook?

Magalie: Je ne crois pas?

Moi: Bien sûr que non. Si tu ne connais pas la personne, ou que tu n'es pas certaine, n'acceptes pas la demande sans n'en parler à ta mère ou à moi.

Magalie: C'est comme pour le clavardage?

Moi: Exactement. Tu as bien appris ma grande. Dans un compte Facebook, il y a des configurations importantes, comme la confidentialité. Tu comprends ce mot?

Magalie: Oui, ça veut dire que l'on veut que ce que je dis reste entre les personnes présentes, qu'elles n'aient pas le dire à tout le monde.

Moi: Voilà. Dans Facebook, on doit vérifier régulièrement notre configuration, car les gens qui gèrent cet outil «jouent» dans les paramètres de configurations et ça peut changer des choses dans ton compte. J'ai mis que tout ce que tu écris/fais ne sera vu que par tes amis seulement. Je ne veux pas que tout le monde puisse voir ce que tu fais dans Facebook. Ni même les amis de tes amis Facebook, car c'est presque comme tout le monde ça. Tu me suis?

Magalie: Oui oui. Mais si c'est l'ami d'un de mes amis, je peux lui faire confiance, non?

Moi: Ha ha! Tu oublies la différence entre un ami Facebook et un vrai ami. Ce que tu dis est assez vrai dans la vie, mais sur Facebook, pas vraiment. On doit faire plus attention quand on utilise le Web. Jusque-là ça va?

Magalie: Oui. Comment on ajoute une photo dans Facebook?

Moi: Je te laisse fouiller un peu, ce n'est pas très compliqué. Mais avant de poster une photo sur Facebook, j'aimerais que tu respectes quelques règles. Ne déposes que des photos que tu as prises toi même et sur lesquelles on ne reconnait personne. Car on ne sait pas si ces personnes veulent que leur visage se retrouve sur le Web. Si tu veux partager une belle image que tu as trouvée sur le Web, ne fais que donner le lien vers la photo, ne la télécharges pas pour la replacer sur Facebook. C'est pour respecter les droits d'auteurs. Tu sais, la personne qui a pris la photo ne veut peut-être pas que sa photo se retrouve ailleurs.

Magalie: C'est pour la même raison que tu ne voulais pas l'autre jour que je copie le CD de musique de mon amie?

Moi: En plein ça. Il y a une autre petite chose que je veux te dire avant de te laisser fouiller dans Facebook. Ce que tu écris/fais sur le Web, sur Facebook, laisse des traces qui pourront soit t'aider ou te nuire plus tard. Donc, quand tu cliques sur Envoyer, poses-toi ces quelques questions:

  • Est-ce que c'est respectueux des personnes concernées?
  • Est-ce que ça donne des informations sur moi (ou sur d'autres personnes) qui pourraient être utilisées pour me nuire?
  • Est-ce que ça respecte les droits d'auteurs (copier la phase quelque part et la coller dans Facebook)?
  • Est-ce que ce que j'ai écrit donne une image positive ou négative de moi?
  • Est-ce que ces mots peuvent se retrouver ailleurs sur le Web (dans le courriel de papa par exemple) sans que j'en subisse des conséquences négatives?

Moi: Tu sais, ces questions ne doivent pas t'empêcher d'utiliser Facebook pour faire le bien, seulement te faire réfléchir sur les impacts de ce qu'on laisse derrière nous et qui peut être retransmis partout dans le monde (virtuel et réel).

Magalie: Je comprends très bien papa. On m'a déjà dit que «Les paroles s'envolent, les écrits restent.»

Moi: En effet, en sur le Web elles se multiplient avec de l'écho. Une dernière chose, Facebook peut donner l'impression que ce que tu écris/fais se passe entre tes amis Facebook et toi. Mais dis-toi que ce n'est qu'une impression et rien ne te garantit que c'est le cas. Tout peut se retrouver sur le Web accessible à tous. De cette façon, s'il y a des problèmes de sécurité avec Facebook, tu ne seras pas inquiète de ce que les autres feront de tes écrits.

Magalie: Ok, est-ce que je peux fouiller maintenant?

Moi: Encore une chose ma belle, je suis ton ami Facebook, donc je peux voir...

Magalie: tout ce que je fais sur Facebook. J'ai compris papa.

Moi: Ok ok. J'arrête la leçon ici.

Protéger ses enfants nous oblige quelques fois à les laisser explorer le monde par eux-mêmes. Au risque de se faire mal.


Ha l'École!

J'ai récemment reçu un courriel qui m'a fait sourire. L'auteur, que je remercie grandement, du courriel m'autorise à m'en servir ici. Le voici:

Je suis allée à la réunion de parents à l'école de ma fille... classe de première année.

L'enseignante (pourtant très jeune), annonce tristement aux parents que la CS a décidé que les enfants n'apprendraient plus à écrire "en lettres attachées". Elle a ajouté qu'elle n'y était pour rien.

Je souris.

J'entends une dizaine de : "Ben voyons donc!" ou "Cé tu la réforme ça?".

Et encore : "Mais comment vont-ils prendre des notes à l'université?"

Je bouille d'envie d'intervenir, mais heureusement mon voisin lève la main :

"Êtes-vous allé à l'université dernièrement?" (non) "Vous constateriez que les étudiants ont des portables dans les mains."

Plus un son dans la classe... alors il se permet d'ajouter : "Les chinois ont pas mal plus de traits que nous dans leur écriture, ils n'ont pas de lettres attachées eux... et à ce que je sache, ils écrivent aussi vite que nous."

Toujours pas un son alors il s'en permet une dernière : "Rien dans notre vie actuelle ne se présente en "lettres attachées".

Alléluia.

Je souris à nouveau.

J'ajoute : "Apprenons-leur le doigté" (même si j'ai un débat là-dessus avec moi-même... c'était pour la forme).

Amen.

J'ai déjà eu une discussion avec Gilles Jobin sur ce que l'école devrait être (faire apprendre). Doit-on, par exemple, continuer à enseigner comment factoriser alors que des outils le font bien mieux/rapide que nous?

L'écriture cursive n'est qu'un autre exemple parmi tant d'autres qui démontre que l'École veut davantage reproduire ce que l'Adulte sait/fait (et la façon dont il l'a appris) que de préparer l'Élève à vivre/grandir dans SON monde.

Merci à toi enseignant ouvert (qui questionne les habitudes) qui ose mettre mes enfants en contact (de façon sécuritaire) avec LEUR monde. Merci à toi enseignant ouvert qui sait qu'il n'est plus LA source d'informations/connaissances et qui préparent mes enfants à exploiter/analyser les autres sources disponibles de partout.


La bière à Lachance

En me promenant sur l'île d'Orléans, je me suis procuré quelques bières de la microbrasserie de l'île d'Orléans.

Un ami me signale qu'il y a une bière portant le nom de Antoine Pépin-dit-Lachance. Ho! C'est peut être mon ancêtre? J'en prends donc pour y goûter. Après dégustation, je peux dire que c'est une très bonne bière ambrée! Ça tombe dans mes goûts.

Après une petite fouille, Antoine Pépin-dit-Lachance (de l'île d'Orléans) est bel et bien mon ancêtre!

Voici donc à quoi ressemble la bouteille (on remarque les cheveux courts et les sourcils épais ;o)).

Je sais donc maintenant pourquoi je porte le nom de Lachance, enlèvement d'un orignal et règlement hors cour!


Les filles, 2009 se termine

Bon matin les poules! Nous sommes à la fin décembre 2009 et voici quelques éléments que je trouve importants de souligner.

Très beau voyage en Gaspésie, mais venteux

  • Ce fut un voyage d'un mois très cool pour votre père qui aime beaucoup passer du temps avec vous.

Maman a très mal à ses hanches

  • Il faudra qu'elle se fasse opérer en 2010.

Acceptation de Magalie au programme d'éducation internationale

  • Ce fut SON choix et je suis très fier de sa démarche.

École

  • Marianne aime son enseignante, très important!

Grippe A (H1N1)

  • Une grippe médiatique, voilà ce qu'est cette grippe. À vouloir faire peur on perd, comme toujours, de la crédibilité s'il ne se passe rien de plus grave que la grippe «ordinaire».

Média

  • On ment pour attirer notre attention. J'espère que vous serez très critique face aux informations de toutes sources.

Papa a très peu blogué en 2009

  • Et il ne voit pas ce qui pourra changer en 2010!

Un moment bijou 2009

Bijou


Virus A H1N1

Que d'encre et et 0101010 à propos de ce virus et de son vaccin.

À qui se fier? Les informations se contredisent ici et là.

Vais-je me faire vacciner? Vais-je faire vacciner mes filles?

Il faut que je m'informe un peu plus.

Voici quelques liens que je consulterai plus en détails:

Mise à jour: Quand on sait ceci, on peut se demander si le vaccin sera aussi bon qu'on le prétend.

Mise à jour du 19/10/09: Un autre scientifique inquiet.


Nuages fuyez SVP

Quand on est un papa aimant plus les activités sportives, techno-scientifiques, historiques que les spectacles de danse/chant/sketch... on est très content lorsque l'enseignant de sa fille organise une sortie spéciale pour visiter un observatoire/télescope.

Depuis près de 6 ans je radottes la même chose à ma douce: quand est-ce qu'on va être invité comme parent à voir autre chose que des spessssssstacles à l'école? Et bien ça y est, j'ai été invité pour une sortie techno-scientifique!!!! WoW!!! Merci M. l'enseignant de votre choix d'activité pour cette fin d'année scolaire. J'aime bien que mes filles découvrent plein de nouvelles choses, pas seulement des pas de danse ;o)

Mais il y a un hic. Ce type de sortie ne peut pas se faire avec des nuages dans le ciel. Ce que nos météorologues prévoient pour les 2-3-4 prochains jours. :o) Ce qui aura comme conséquence de ne pas pouvoir faire cette visite avec ma fille.

Allez nuages, passez votre chemin afin qu'un papa un peu tanné d'entendre compter jusqu'à 8 à répétition puisse enfin s'éclater avec son enfant.

Lune sur Wikipedia.

Lune Image de Luc Viatour


Évolution?

Pensez-y!

C


Grosse fin de semaine

Ouf! Qui a dit que les fins de semaine permettaient de se reposer? Il faut que je lui parle ;o)

Le soleil, c'est bien beau mais on dirait que ça augmente la quantité de choses à faire: party, sortir les meubles de patio, racler le terrain, laver les autos, faire du vélo, etc.

Assez de complaintes mon Pierre, tu en as profité, c'est ça l'important.

Oui j'en ai profité pour faire ma première sortie en vélo avec ma plus jeune cette fois. La première à vie, tous les deux seuls, sur la piste cyclable de Notre-Dame-des-Pins. C'est pas rien de voir son bébé pédaler tête baissée, le dos rond (son vélo est un peu petit, il faudra dépenser un peu), le sourire aux lèvres, la fierté de faire du vélo avec papa comme sa grande soeur. C'est dans ces moments que je trouve que le temps passe. C'était hier, il me semble, que je changeais ses couches, que je lui donnait le biberon, que je l'habillais le matin, que je lui pompais (avec la fameuse pompe qui ne faut pas utiliser dans le mauvais sens) le nez lors d'un rhume...

Marianne, je me rappellerai toujours de cette randonnée avec toi. Ce jour où tu es devenue une grande fille pour ton papa.


Première sortie vélo avec Magalie

Le printemps, avec son soleil rempli d'espoirs d'un été moins pluvieux que l'an dernier, est une période que j'apprécie de plus en plus. Le dimanche après-midi est un moment que j'essaie de passer en famille. Hier, ce fut une randonnée en vélo avec Magalie. La piste cyclable, une des belles que j'ai fait, longeant la rivière Chaudière offre un paysage relaxant et une belle distance à faire avec ma fille.

Tout en pédalant, je me demandais si ces moments étaient aussi important pour elle que pour moi. Se souviendra-t-elle de ces balades avec son vieux père (pour elle je suis sûrement vieux)? En tout cas, moi je m'en rappellerai.

Ha oui, j'ai eu aussi un petit buzz quand nous sommes passé par la route 173 pour se rendre à la piste. En voyant Magalie sur le bord de la route j'ai eu un petit moment de crainte qu'elle perde l'équilibre (ce qui ne lui arrive plus depuis quelques années déjà) et qu'une voiture... chut!

Donc ça m'a permis de me souvenir de ma propre jeunesse où j'en ai fait du vélo, et pas mal à part ça. Des voitures j'en ai croisées une pis deux. Comme parent, on veut protéger ses enfants de tous les dangers, mais il faut aussi leur laisser de la place pour faire leurs expériences. Expériences qui peuvent mener à des bobos, petits et gros.

Carpe diem.


Entendu lors de félicitations

Parent: «Bravo pour le spectacle, c'était très intéressant.»

Enseignant: «Merci beaucoup, il y a beaucoup de travail derrière ces numéros.»

Parent: «Je trouve ça bien que vous mettiez les élèves en action pour apprendre l'anglais» (note: le spectacle était en anglais par des élèves de 5e et 6e année).

Enseignant: «On n'a pas le choix de trouver des moyens de le faire, car les compétences du programme ne se développent pas en écoutant un enseignant parler en anglais en avant.»

HO!!! Je lui aurais fait un GROS CALIN ;o)


C'est ma gand-maman qui serait contente

Ma grand-mère maternelle, comme bien des femmes de sont époque, faisait son pain, beaucoup de pain pour nourrir sa famille de 10 enfants.

J'ai connu ma grand-mère sur la fin de sa vie, elle est décédée beaucoup trop tôt. J'ai quand même pu sentir/goûter à son pain. Rien à voir avec le pain tranché de l'épicerie.

Je voulais que mes filles puissent elles aussi savoir ce qu'est un vrai pain maison. Pour ce faire j'achetais du pain dans une boulangerie ici en Beauce. Mais voilà que l'émission «L'épicerie» font un reportage (il y a quelque temps) sur une recette de pain sans pétrissage, donc avec moins de temps à faire pour une famille voulant faire autre chose que de battre de la farine ;o)

Je me lance dans cette quête du pain de ma grand-maman et j'essaie la recette. Dès le premier test on retrouve les qualités d'un bon pain dans mon résultat. Ho! Vas-y mon Pierre, on expérimente. Je fais varier la farine, je mélange des farines (seigle, sarrasin...), je varie le temps et la température de levé du pain... Un peu de science du pain avec les filles qui adorent mon pain.

Voici une photo de deux de mes essais. Pas pire!

pain

Hummmmmmmmmmmmmmmmmmmm

Mes modifications


L'alimentation et la santé

J'ai eu ce livre en cadeau il y a 1 an. Sa lecture m'a fait changé certaines de mes habitudes alimentaires (quand les 40000 km approchent...) et m'a donné des arguments pour justifier nos choix de parent en ce qui concerne la bouffe familiale (quoi que nos filles sont assez souple sur le sujet, nous sommes chanceux. C'est la faute de leur mère.)

Je viens de lire cet article et ça m'a donné le goût d'acheter le dernier né: La santé par le plaisir de bien manger.

On l'entend quelques fois celle-là:

Si votre tante a vécu jusqu'à 95 ans en fumant un paquet par jour, tant mieux pour elle! Mais son cas demeure statistique, et votre propre santé demeure une question de prévention, et non le résultat d'une « génétique chanceuse ».

En fait, les deux tiers des personnes qui atteignent un âge avancé tout en conservant une bonne santé le doivent à de saines habitudes de vie, rappellent les auteurs.

Malheureusement ma génétique n'est pas assez hot pour m'amener à la sagesse sans que je ne l'aide, et l'alimentation est en toute logique un élément à examiner.

Le site du Dr Béliveau est intéressant également: http://www.richardbeliveau.org/. Voir, entre autres, les chroniques préventions.


Double discours

Il est toujours intéressant (pour ne pas dire bizarre) de constater que pour un parent les qualités/forces de son enfant sont héréditaires alors que ses défauts/défis (je suis politiquement correct, ce ne sont pas des faiblesses) proviennent de l'école/amis.

Ici, si ma plus vieille est impatiente et que ma plus jeune est dépendante de sa mère c'est de la faute de leur mère bien sûr! ;o)


- page 1 de 3