PL en toute liberté

Tag :

Plein air

Fil des billets

Promenade avec Magalie

Un peu avant la pluie d'hier soir, j'ai invité Magalie à venir marcher avec moi dans notre rue. Nous avons apporté notre appareil photo pour garder des traces de notre moment en duo.

Quelques fleurs printanières sur le chemin.

«Papa, prends moi en photo avec ce paysage.»

Finalement, Magalie a planté un érable sur le terrain.

Encore un beau moment avec ma grande fille, qui ne cesse de me surprendre.


En 11.8 mots

Toutes les traces, si on ose attendre suffisamment longtemps, s'éroderont.


En 11.6 mots

Sur la carte, c'était pourtant à gauche. Retournes la donc.


Mon ami l'écureuil

Des croustilles au vinaigre peuvent être une bonne collation pour un écureuil.

Écureuil

La Molson Ex aussi ;o)

Molson

Photos prises par Martin B. à notre chalet l'Hirondelle lors du camp TIC 03-12 2007.


Que c'est bon des vacances

J'ai cyberné pendant 5 semaines encore cet été. Du bien vous dites? Ho que oui! J'adore mon travail mais la fatigue me rend beaucoup moins efficace.

On a été en camping au Nouveau-Brunswick, une province avec des routes sans nid de poule. Très beau voyage, on devra y retourner pour voir ce qu'on a manqué. On a quand même (en 15 jours) vu plein de belles choses et pris le temps de relaxer avec les enfants. Beaucoup de randonnées pédestres et photos, les filles ont été super! Du homard frais ça fait la job.

L'an prochain, le Lac St-Jean serait notre destination pour du camping. À suivre...

On recommence donc le travail par une semaine de formation (le Camp TIC de la région 03-12) qui débute lundi prochain à Duchesnay. Je suis fébrile car cette formation est toujours fort intéressante. De plus, cette année on a changé un peu la formule et on devrait (théoriquement) avoir plus de retombés en MST. Nous avons plus de contrôle sur la formation et les participants ont été rencontrés avant le camp et le seront après afin de s'assurer que le camp aura les effets escomptés. Je bloguerai sur le blogue du MST durant la semaine.

Plusieurs billets à lire, donc j'arrête ici.


Un vrai concombre

Le concombre, tout en continuant sa réflexion sur son avenir professionnel, a voulu avancé sa tente-roulotte (TR) de sa position hivernale (reculée au fond du terrain sur le gazon) vers le stationnement. Un vrai concombre ne peut pas faire une chose simplement, non non!

Le concombre attache sa TR sur son auto, prend soin de retirer tous les blocs de bois qui servaient à soutenir la TR tout l'hiver durant, il demande à sa douce de le guider afin d'éviter des problèmes, il démarre sa voiture puis avance. Le concombre ressent un «hola» qui arrête l'auto brusquement. Que se passe-t-il torpinouche (il y a des enfants qui peuvent lire ce texte ;o) )? Le concombre entend sa douce dire: «Ho non!» Bon, de k c? Le concombre sort de sa voiture et remarque avec stupeur que la roue gauche de la TR s'est enfoncée de 45 cm dans la boue. Ayoye! «Boue, tu ne m'auras pas aussi facilement» se dit le concombre qui reprend le volant de sa voiture et tente de peser un peu plus sur le champignon. Rien à faire, la Camry ne peut pas sortir la TR de sa position plutôt désagréable.

On fait quoi maintenant? On appelle un 4x4 à l'aide? Hum... ça risque de briser le dessous de la TR si on tire un peu trop. Après analyse de la situation, le concombre veut soulever la TR, avec un bon vieux «jack», pour essayer d'ajouter de la terre (ou autre chose) sous la roue et ainsi pouvoir sortir la TR de là. OK, ça lève... ha non! Ça vient de retomber, mon «jack» a basculé, aaaaaaarrrrrrrrrrrrrggggggggggggg!!!!!!!!!!!!! On recommence, mais cette fois en ajoutant des blocs de bois sous la TR afin de ne pas recommencer encore et encore. Après quelques minutes, la TR est pas mal soulevée, il y a de l'espace sous la roue pour qu'on puisse y mettre des blocs de bois et donc donner un chance à la Camry de faire avancer cette bête. Pour ne pas manquer son coup, le concombre s'installe un levier pour supporter une partie du poids de la TR lorsque la blonde du concombre fera avancer l'auto. À go, tu fonces ma belle. «OK» dit-elle. Le concombre s'installe donc sur le levier, qui fonctionne très bien, la TR reste soulevée grâce au levier, cool ça va marcher. GO!

TR

Voici donc le trou de boue qui m'a fait suer en ce samedi matin du 5 mai 2007.

Archimède avait raison: « Donnez moi un point d'appui et un levier et je soulèverai la Terre. »


Une belle journée en famille

Samedi 9 octobre 2004 fut une journée extraordinaire. Que ce soit au niveau de la température ou de l'ambiance de fête.

L'automne réserve de belles journées. Voici deux photos pour me souvenir...

Chemin automne

Chemin automne 2


La fierté d'un papa

Le temps, un concept intéressant qui fait beaucoup jaser. Le temps passe vite! Très vite! Trop vite! Plus ou moins d'accord avec ces énoncés, je suis obliger de dire qu'il y a des étapes dans une vie qui frappent. Comme celle où son enfant commence sa première année du primaire. «Mais elle est encore mon bébé!» me dis-je, à moi, en privé... bon...

Une introduction qui n'as pas rapport avec le but du billet qui est de dire au monde entier que je suis fier de mes filles, elles dépassent mes espoirs les plus fous. Si le temps passe vite, les enfants réussissent à faire avancer les parents.

Voici une photo de ma fille ainée marchant sur son chemin avec détermination.


page 2 de 2 -