PL en toute liberté

Tag :

Techniqueries

Fil des billets

2013.37

L'année s'achève déjà... que 37 semaines de semaineries, comme quoi même avec de la bonne volonté...

Hunger Games 2, pas pire pour un film d'ados... je suis allé m'acheter le 3e roman, question de prendre de l'avance un peu.

J'ai bizounné un peu, j'ai installé une ROM sur la tablette Asus Eee Pad Transformer TF101 du bureau. Mes notes sont ici http://recitmst.qc.ca/wikinimst/TabletteAsus/v Pourquoi? Pour mettre à jour Android et profiter des dernières fonctionnalités du système. Asus ne semble plus mettre à jour sa Transformer de première génération :o(

J'ai aussi mis à jour mon cellulaire vers Android 4.3 (version officielle celle-la). J'avais un peu peur de le faire car il y a eu des problèmes avec cette mise à jour cet automne. Mais tout est ok de mon côté. Il semble que mon Galaxy S3 pourra recevoir ce printemps la version 4.4 d'Android, ce qui devrait lui redonner un coup de jeunesse (selon les lectures que j'ai faites). À suivre...

Bonne nouvelle, mon pepa se remet très bien de son opération à la hanche, il marche sans canne! Reste à se refaire des muscles dans la jambe.

Noël sera blanc, au moins 30 cm sont de neige sont tombés dimanche. Le souffleur a été mon ami ;o)

Joyeuses fêtes à toi cher lecteur ;o)


2013.21

Ça commence à sentir les vacances avec ce début du mois de juin, déjà!

Je découvre la puissance et l'intérêt du matériel Arduino. Merci à JF pour son partage! Je testerai ce matériel l'an prochain avec un petit projet en électronique.

J'ai une petite pensée pour mon collègue Pierre qui a la tâche (pas simple) de faire la conférence d'ouverture (1h) au colloque du GRMS (enseignants de mathématique). J'ai confiance mais ça doit être stressant, il sort de sa zone de confort ;o)

Rapide et dangereux 6... ça brasse pas mal... quelques cascades à la James Bond... et il y aura une suite avec Jason Statham!

Fin de semaine de pêche avec mes ti-zamis. Encore une fois très agréable de respirer, prendre du poisson, manger du poisson, jaser, relaxer, philosopher... Merci à Frank pour le chalet!

Grosse tempête d'eau samedi soir, ça frappait fort dans le rang St-Joseph à St-Raymond! Je n'aurais pas aimé être pris sur le lac au moment de l'orage.


Notes Linux Mint 12 64 bits

Après avoir publié ce billet sur mon installation de Linux Mint 12 sur mon Asus K53E, je suis passé à la version 64 bits pour voir si ça vaut la peine (http://doc.ubuntu-fr.org/ubuntu_64bits)

Je n'ai pas fait de grands tests, seulement quelques-uns en lien avec le traitement vidéo.

Pour la même job, je gagne avec la 64 bits:

  • 10-15 % encodage avec Arista (avi en mp4);
  • 10% encodage avec Handbrake (avi en m4v);
  • 29 % création d'une présentation (diaporama de photos) .vob avec Imagination.

Donc, rien de très spectaculaire, mais ça va plus vite, donc je reste sur la 64 bits.

Scratch

Le logiciel Scratch (programmation pour les enfants) n'est pas disponible en version 64 bits. On doit donc utiliser une des fonctions de Linux qui est de pouvoir installer des applications 32 bits sur un système 64 bits. Pour ce faire, c'est la librairie ia32-libs qui doit être installée (elle est installé par défaut sur la Linux Mint 12 et Ubuntu 11.10).

On doit installer une librairie 32 bits nommée libv4l-0:i386 nécessaire à Scratch. Ensuite on installe Scratch avec la ligne de commande: sudo dpkg -i --force-architecture scratch_i386.deb.

Création d'un lanceur

Gnome 3.2 ne permet plus, via le menu contextuel, de créer un lanceur sur le bureau. Voici la commande pour en créer un:

  • gnome-desktop-item-edit --create-new ~/Bureau

Applications au démarrage

Gnome 3.2 n'offre plus non plus le menu pour gérer les applications démarrées lors de l'entrée dans notre session. La commande pour les gérer est:

  • gnome-session-properties

Calendrier Google dans Gnome-Shell

Il est possible d'utiliser le calendrier de Google en lieu et place d'Evolution dans l'interface de Gnome 3.2 (en cliquant sur la date dans la barre Gnome).

Installation des dépendances:

  • sudo apt-get install git-core python-gtk2 python-dbus python-gdata python-iso8601 python-gnomekeyring

On récupère les fichiers python (ceci crée un répertoire à l'endroit où est exécuté la commande):

  • git clone https://github.com/vintitres/gnome-shell-google-calendar.git

On se connecte à notre compte Google via le menu «Comptes en ligne» (dans les Paramètres système). On exécute le fichier ./gnome-shell-google-calendar.py présent dans le répertoire téléchargé. On peut ajouter cette application dans les applications à lancer au démarrage:

  • gnome-session-properties, la commande à inscrire: python /chemin/vers/gnome-shell-google-calendar.py (que l'on doit exécuter au moins une fois pour que ça fonctionne).

Pour ouvrir le calendrier Google dans Firefox lorsqu'on clique sur «Ouvrir le calendrier» (barre Gnome), on peut utiliser cette commande (source):

  • gsettings set org.gnome.desktop.default-applications.office.calendar exec "firefox 'https://www.google.com/calendar'"

Handbrake

Cet outil d'encodage vidéo (très intéressant pour l'encodage pour les mobiles) n'est pas disponible dans la liste des paquets par défaut, on doit donc ajouter un dépôt ppa:

  • sudo add-apt-repository ppa:stebbins/handbrake-snapshots
  • sudo apt-get update
  • sudo apt-get install handbrake-gtk

Améliorer la gestion de l'énergie

Il parait que Jupiter (http://doc.ubuntu-fr.org/jupiter) peut améliorer la gestion de l'énergie sous Linux. J'ai donc installé la chose pour voir.

Courriel Exchange dans Thunderbird

Davmail (http://doc.ubuntu-fr.org/davmail) me permet d'avoir accès à mon courrier de C.S. en utilisant mon client Thunderbird. J'installe et configure donc.

Hibernation

Mise à jour du 20 mars.

En lisant sur le Asus K53E, j'ai constaté que certains utilisateurs avaient un problème à mettre en veille ou à hiberner leur portable sous Ubuntu 11.10. J'ai essayer sur le mien, et moi aussi il y a un problème. J'ai donc copié un fichier /etc/pm/sleep.d/20_miseveille (et donné les permissions d'éxécution) contenant ceci (source):


#!/bin/sh
#inspired by http://art.ubuntuforums.org/showpost.php?p=9744970&postcount=19
#...and http://thecodecentral.com/2011/01/18/fix-ubuntu-10-10-suspendhibernate-not-working-bug    
# tidied by tqzzaa :)

VERSION=1.1
DEV_LIST=/tmp/usb-dev-list
DRIVERS_DIR=/sys/bus/pci/drivers
DRIVERS="ehci xhci" # ehci_hcd, xhci_hcd
HEX="[[:xdigit:]]"
MAX_BIND_ATTEMPTS=2
BIND_WAIT=0.1

unbindDev() {
  echo -n > $DEV_LIST 2>/dev/null
  for driver in $DRIVERS; do
    DDIR=$DRIVERS_DIR/${driver}_hcd
    for dev in `ls $DDIR 2>/dev/null | egrep "^$HEX+:$HEX+:$HEX"`; do
      echo -n "$dev" > $DDIR/unbind
      echo "$driver $dev" >> $DEV_LIST
    done
  done
}

bindDev() {
  if [ -s $DEV_LIST ]; then
    while read driver dev; do
      DDIR=$DRIVERS_DIR/${driver}_hcd
      while [ $((MAX_BIND_ATTEMPTS)) -gt 0 ]; do
          echo -n "$dev" > $DDIR/bind
          if [ ! -L "$DDIR/$dev" ]; then
            sleep $BIND_WAIT
          else
            break
          fi
          MAX_BIND_ATTEMPTS=$((MAX_BIND_ATTEMPTS-1))
      done  
    done < $DEV_LIST
  fi
  rm $DEV_LIST 2>/dev/null
}

case "$1" in
  hibernate|suspend) unbindDev;;
  resume|thaw)       bindDev;;
esac

Voilà pour mes petites notes d'aujourd'hui.


Trucs Android Samsung Galaxy S

Je suis l'heureux, très heureux même, propriétaire d'un téléphone cellulaire sous Android.

Voici quelques trucs que j'apprécie et qui peuvent vous aider à débuter avec votre Android.

Cellulaire

Capture d'écran: J'ai trouvé par erreur comment faire une capture d'écran (rien trouvé de simple sur le Web). On appuie sur le bouton C puis sur le B. Ça prend une capture qui se retrouvera dans votre galerie de photos.

Recherche Google: Tenir le bouton A appuyé.

Applications récentes: Tenir le bouton B appuyé offre la liste des dernières applications utilisées ainsi qu'un lien vers le gestionnaire de tâches.

Calculatrice et lecteur média avancée: Tourner l'appareil en mode paysage pour avoir une calculatrice plus puissante ou encore une autre façon de voir votre liste de musique.

Ajouter widget, raccourci: Appuyer sur le fond d'écran (avec un espace disponible) durant quelques secondes.

Verrouiller l'appareil photo: appuyer sur le bouton de fermeture du cellulaire. Ceci rend les bouton A, B, C inactifs ainsi que l'écran de veille.

Vous avez d'autres trucs? Merci de les partager.


WikiniMST mobile

Voilà donc, juste avant les fêtes, la version 10.12 du WikiniMST (l'outil de wiki que je développe depuis quelques années déjà).

Dans cette version j'ai ajouté une fonction qui permet de se créer un site optimisé pour les mobiles (petit écran), et ce assez simplement (tout est relatif comme toujours).

La procédure se trouve à cette adresse: http://recitmst.qc.ca/wikinimst/WikiniMSTMobile/v.

Une version pour mobile de cette page se trouve ici: http://m.recitmst.qc.ca/Wikinimstmobile

Ça ne révolutionne rien, juste que ça me simplifie à moi (pour mon travail) la création de contenu accessible pour les mobiles. Une fois le wiki installé et configuré, on peut se créer des pages et des pages de contenu (avec images, liens, documents joints, etc) optimisées pour les petits écrans. Rien à faire, les images se redimensionnent à 300px de large, la détection du mobile est automatique, etc.

Bonne mobilité!

PS: Si vous utilisez SPIP comme gestionnaire de contenu, le plugin iSPIP permet de rendre votre site compatible avec les mobiles. Pour ce qui est de Dotclear (moteur du présent blogue), il y a cette démarche.


Le multitâche

Bien que certains de mes amis trouvent que j'ai maturé en ce qui concerne ma légendaire capacité à passer du neutre à la colère, hier soir j'ai vécu l'exception qui confirme la règle.

Il y a de plus en plus testeurs de gadgets un peu partout à la tivi, radio, Web, etc. Ces personnes, qui peuvent effectivement m'aider à faire des choix, devraient resuivre leur cours de science du secondaire afin d'être en mesure de se créer un protocole rigoureux pour réaliser leurs tests. Ce qui permettrait peut être, selon la bonne volonté des gens, à (au moins) montrer une objectivité minimale.

Petit cours sur les gadgets multitâche pour vous très chers accros à une marque fruitière. D'abord, si le multitâche est possible avec l'appareil que vous avez entre les mains (toutes mes félicitations!), cela signifie que le système n'arrêtera pas l'application en cours si vous en démarrez une autre. Ce qui peut, après quelques démarrages de logiciels, embourber votre appareil (mémoire vive et processeur). Il faut donc, tout comme sur un ordinateur, être attentif à la somme des processus (comprendre un peu ce qui se passe).

Ça exige donc à l'utilisateur de contrôler sa technologie, pas à la technologie de contrôler l'utilisateur.

Chers testeurs/chroniqueurs, je suis moi aussi capable de faire planter tous mes appareils multitâches. Mais jamais je ne dirai que c'est la faute de l'appareil, car c'est un code 18.

Ça fait du bien ;o)


Mise à jour Samsung Galaxy S

Je me suis fait un petit cadeau de pré-Noël il y a quelque temps, un téléphone «intelligent» Samsung Galaxy S model GT-I9000M.

Le système Androïd 2.1 était installé de base sur le téléphone, ce qui est en retard sur les versions stables d'Androïd. La version 2.3 vient tout juste d'être publiée. La raison de cette différence, selon mes lectures, est que Samsung doit faire plusieurs tests et par la suite met la mise à jour disponible pour certains pays à la fois.

Voilà donc que ce matin, en connectant mon téléphone à mon ordinateur, on m'annonce que je peut mettre à jour le micrologiciel. Ho! Allez! Clic. Re-clic. Hi! Ça marche pas, je dois exécuter une récupération, car la mise à jour a échouée. Hum... Frissonsssss. On recommence. Une fois. Puis deux fois. Ouf! Ça fini par finir.

Je ne sais pas trop ce qui s'est passé, j'ai peut être pas assez lu les consignes, mais la mise à jour a pris 30 min avec quelques sueurs froides.

Mais me voilà avec un téléphone en version 2.2 d'Android (les améliorations). La 2.3 serait possiblement disponible sous peu selon cette nouvelle.

Mais déjà avec cette 2.2 je vois des améliorations de réactivité du téléphone. Il semblerait que la durée de la pile soit optimisée. Je vais suivre ça de près. De plus, le plugin Flash est installable via le Android Market, donc plus de petite passe passe pour l'installer à la main.

Mes applications préférées en date du 10 décembre:

  • GPS + Google maps.
  • Google Sky Maps
  • Statusnet
  • Twitter
  • Facebook
  • Aldiko (livres epub)
  • Live Score (pour suivre les pointages de sports)
  • AndroBot (publier un billet sur Dotclear)
  • BeeTag (code Qr)
  • Canadian Tire (lecteur de code bare et +)
  • Periodic Table
  • PageJaunes.ca
  • ES Security Manager

Encore très heureux de ce choix de téléphone. J'espère qu'il durera plus longtemps que celui du ProfNoël!

Mise à jour: Skype fonctionne sur la v 2.2. Ça m'offre bien des possibilités pour rejoindre des gens.

J'ai trouvé le site d'aide du Galaxy S. samsungmobilehelp.png

Un de mes amis a fait la mise à jour aussi et a eu les même problèmes que moi. Tous deux en utilisant Windows XP dans VirtualBox. Est-ce ça le problème? Peut être.

Mise à jour du 13 déc: Tutoriel officiel de Bell pour la mise à jour.

PS: Ma page Wiki sur Android


Mise à jour de mon blogue

Voilà, c'est fait. Comme M. ProfNoël a mis de la pression pour que mon blogue soit compatible avec les mobiles, j'ai dû mettre mon outil de blogue à jour (Dotclear 2.2).

Si vous visitez mon blogue avec un mobile, une interface adaptée sera affichée. Plus simple de navigation que le site classique.

N'ayant pas fait le tour de toutes mes affaires, il reste peut être des trucs à ajuster. Mais pour l'instant ça semble bien se passer.

Bonne visite de mon blogue!

PS: l'ancien lien de mon fils RSS devrait fonctionner. Sinon, voici le nouveau: http://pierrelachance.net/blog/feed/atom


Comment détecter des appareils mobiles avec du javascript

Vous voulez que les visiteurs équipés d'un appareil mobile (iPhone, Ipod, Android, etc) puissent choisir la version mobile ou standard de votre site Web? Voici une petite astuce.

Insérer ce code dans la page d'accueil de votre site (entre les deux balises HEAD):

<script type="text/javascript">
(function () {
if(/iPhone|iPod|Android|opera mini|blackberry|palm os|palm|hiptop|avantgo|plucker|xiino
|blazer|elaine|iris|3g_t|windows ce|opera mobi|windows ce; smartphone;|windows ce;
iemobile/i.test(navigator.userAgent)){
var question = confirm("Voulez-vous consulter la version mobile de ce site ?")
if (question){
window.location = "http://adressedelaverisonmobile.com";
}
}
}());
</script>

Pour voir ce que ça donne avec votre mobile, voir ce site. Pour voir le rendu dans votre navigateur, cliquez ici.

Si vous utilisez SPIP somme gestionnaire de contenu, le plugin iSPIP facilite la création du site pour mobile. On peut par la suite rediriger l'utilisateur-mobile selon son choix.

Mise à jour: J'utilise ce script afin d'ajouter un gros bouton rouge dans la page d'accueil qui donne le choix au visiteur de naviguer dans le site normal ou version mobile. L'avantage de ce script php est qu'on ne demande pas au visiteur le choix à chaque fois qu'il visite la page d'accueil.


Augmenter la taille d'un disque VirtualBox

J'utilise le logiciel libre de virtualisation VirtualBox dans mon Ubuntu 10.04 afin d'avoir accès à des applications Windows (robotique, Internet Explorer, Sketchup, etc).

À l'époque j'avais créé un disque virtuel de 10 Go pour installer Windows XP. Voilà que mon disque est plein! Inflaware comme dirait mon collègue ;o)

Je me mets donc en mode résolution de problème. Après avoir fouillé et rien trouvé dans l'application VirtualBox pour trouver un option qui fait ça, j'ai mis ma compétence de recherche Web à l'épreuve. J'ai bien trouvé quelques liens avec des procédures (ici, ici ou ici) , mais aucune ne fonctionnait pour moi (ou encore je ne comprenais pas ce que je devais faire). J'ai réussi à avoir un disque virtuel de 20 Go, mais Windows ne voyait pas plus de 10 Go (taille de départ du disque).

Donc voici mes manipulations.

Ubuntu 10.04 comme système hôte. Version 3.2.10 de VirtualVBox. Windows XP comme système virtualisé.

Dans VirtualBox, arrêter tous les systèmes virtuels et créer un nouveau disque virtuel de la taille désirée, disons 20 Go.

Nouveau

On doit maintenant copier/cloner le système fonctionnel du disque trop petit (XP.vdi) vers le nouveau disque (XP_gros.vdi), pour ce faire voici la ligne de commande à lancer depuis le répertoire où se trouvent les .vdi (dans mon cas /home/pierrel/.VirtualBox/HardDisks ):

VBoxManage clonehd XP.vdi --existing XP_gros.vdi

où il ne faut pas oublier le critère --existing qui indique que le disque XP_gros.vdi existe.

Après quelques minutes, le disque est cloné.

On se rend dans VirtualBox, dans la configuration du nouveau disque (XP_gros), dans Stockage, pour sélectionner le disque XP_gros.vdi dans la liste des disques virtuels.

associer

À cette étape le nouveau système devrait fonctionner. Dans mon cas tout était ok, sauf que windows ne voyait pas le disque de 20 Go. On doit donc modifier la partition du disque de Windows virtualisé. Télécharger l'image iso de gparted-live ici. Nous aurons besoin de cet outil pour redimensionner le disque du Windows XP virtualisé.

Démarrer le nouveau système (avec le grand disque). L'idée est maintenant de faire redémarrer le système XP sur le CD, où on va utiliser l'image iso de Gparted-live. On doit pour ce faire, sélectionner l'image iso de gparted-live en cliquant avec le bouton droit de la souris sur l'icône du disque en bas à droit de la fenêtre de VirtualBox (où le système XP est démarré).

optique

On redémarre le système XP virtualisé. Si tout est ok, on voit gparted démarrer (voir ce tuto). On redimensionne alors le disque de Windws (10 Go) pour qu'il prenne toute la place disponible (20 Go).

En redémarrant XP_gros, Windows verra maintenant les 20 Go d'espace.

Voilà!


Google Earth 5 sous Ubuntu 10.04

Suite à cette nouvelle, j'ai installé Google Earth 5.2.1 sur mon Ubuntu 10.04.

Petit problème, ça ne démarre pas! Après une grosse minute de recherche je trouve la solution ici.

On doit supprimer (ou renommer) les deux fichiers libstdc++.so.6 et libgcc_s.so.1 situés dans le répertoire où on a installé Google Earth.

Voilà. Ça faisait très longtemps que je n'avais pas fouillé pour faire fonctionner une application en Ubuntu :o( Google n'a pas pris le temps de bien tester son application avant de la publier? Dommage...


Changement d'un de mes outils

...de travail au quotidien.

Depuis plusieurs année, avant même que le terme Web 2.0 soit inventé (j'installais phpNuke en 2001 sur mon serveur, et de là le début de mes publications sur le Web), l'outil que j'utilise le plus dans une journée de travail est mon navigateur Web. Non loin derrière mon logiciel de courriel reste encore un outil, malgré la venue des autres outils de communication, que j'utilise énormément.

Je me rappelle de mes premiers pas sur l'Internet à la maison, vers 1996-1997, où j'ai appris à réinstaller Windows aux deux semaines considérant la quantité phénoménale de tests que je pouvais faire sur ma grosse machine de l'époque, un Penthium 200 MHz. Dans mes tests il y avait le recherche et l'installation d'un navigateur différent de IE (guerre des navigateurs). Je me souviens d'un d'entre eux nommé NeoPlanet (le N ressemblait beaucoup au Z de ZTélé). Puis il y a eu, pour moi, Netscape Navigator avec lequel j'ai appris à faire du HTML.

La suite Mozilla a été mon navigateur depuis ses débuts. J'ai eu du mal à passer à Firefox à l'époque, car on m'enlevait de l'interface unique pour l'éditeur HTML et le logiciel de courriel. Mais la vitesse, stabilité, m'ont fait adopter Firefox assez rapidement. Depuis 2002-2003 c'est mon outil privilégié pour mon travail, de vieilles pantoufles quoi!

Il y a une liste assez impressionnante de navigateurs Web, considérant que les internautes ne semblent pas vouloir en essayer d'autres que celui installé par défaut sur leur poste.

Ma curiosité m'a amené à essayer Chromium il y a quelques mois maintenant (début 2009), un navigateur libre supporté par Google. En aucun moment je n'ai eu envie de changer mon Firefox pour ce navigateur, pas encore mature bien que démontrant de belles qualités (rapidité, interface simple, respect des normes HTML, libre!).

Le 15 avril 2010 j'ai configuré mon système pour que le navigateur par défaut soit Chromium (version 5.0.376.0 (44292) Ubuntu). Pourquoi? Hum... Est-ce les nombreuses extensions de Chromium font une belle compétition à celles de Firefox? Est-ce la rapidité d'affichage des pages Web? Est-ce la possibilité de voir à peu près tous les vidéos (la gestion des codecs est meilleur avec Chromium sous Ubuntu, et Apple ne me demande pas d'installer leur logiciel Quicktime) diffusés sur le Web (Apple Trailers, Radio-Canada, Tout.tv, etc)? Est-ce la possibilité d'agrandir toutes les zones textes (TEXTAREA) d'un formulaire (très utile pour le Web 2.0)? Est-ce sa bonne performance (142/160 contre 101/160 pour Firefox 3.6.3) du respect du HTML 5 (nouvelle norme su Web), ce qui démontre un peu la rapidité d'ajustement du code par les développeurs? Ou encore du test Acid3 où Chromium fait 100/100 et Firefox 3.6.3 fait 94/100?

Chromium n'est pas parfait (gestion des favoris déficiente, des effets bizarres dans les TEXTAREA lors de sélection, configuration des onglets inexistante, etc) , mais je vais faire un bout de chemin avec cet outil. Question de mieux revenir, peut être, dans mes vieilles pantoufles Firefox avec les prochaines versions prometteuses.

PS: IE 8 fait 19/160 pour le HTML5 et 20/100 pour le Acid3! ;o)

Mise à jour: Pour télécharger la dernière version (build) de Chromium: http://build.chromium.org/buildbot/continuous/

Mise à jour du 21 avril: Chromium n'écrit plus le http:// de l'adresse URL consultée. Ceci a été considéré au départ pour un bogue, mais c'était voulu. Donc, comme je suis en Linux, et que j'utilise régulièrement le copier du serveur X (tout texte sélectionné est automatiquement copié dans la mémoire, sans faire de ctrl-C, et coller en un clic sur la roulette de la souris) et que Chromium ne me le permet plus (je n'ai pas le http:// de l'adresse), je devrai revenir à Firefox si Chromium ne corrige pas le tout :o( Je suis revenu à la version 5.0.372.0 (44060) pour profiter du http:// (version du 8 avril)!

Mise à jour #2 du 21 avril: Le bogue semble assigné. Je patiente...

Mise à jour 22 avril: La version d'aujourd'hui 5.0.384.0 (45276) Ubuntu a fait réapparaître le http://, sûrement en attendant que tous les bogues de copier-coller soient corrigés.


Mise à jour Statusnet 0.9.1

Voici mes notes pour mettre à jour Statusnet de la version 0.9.0 à la 0.9.1. Pour la mise à jour de 0.8.3 vers la 0.9.0 voir ce billet. Le ReadMe officiel est ici.

Cette mise à jour est beaucoup plus simple que ma dernière, car en fait on n'a qu'à remplacer les fichiers par les nouveaux et ça fonctionne. Pas de modification à la base de données à faire. Donc en résumé (voir ce billet pour les lignes de commandes complètes):

  1. Arrêter tous les services (pour ne pas avoir de modifications dans la BDD et dans le répertoire).
  2. Faire une copie du répertoire et de la BDD.
  3. Déposer les nouveaux fichiers sur le serveur (je n'écrase pas les anciens, ça m'a déjà causé des problèmes).
  4. Récupérer les fichiers config.php et .htaccess de la version 0.9.0 et les répertoires avatar, background, file.
  5. Voilà, ça fonctionne pour moi sauf pour des mots non traduits. Je ne sais trop pourquoi, donc je continuerai à fouiller un peu avant de traduire à la dure.

Configuration

La configuration pour que Statusnet importe les statuts des amis Twitter a changé (je crois) depuis la version 0.8.3. On doit écrire cette ligne dans config.php:

$config['twitterimport']['enabled'] = true;

La ligne $config['twitterbridge']['enabled'] = true; n'est plus présente.

J'ai mis cette fois cette ligne pour sauver un peu de bande passante (selon les notes du fichier config.php):

$config['site']['indent'] = false;

Installation et configuration de Memcached

Afin de pouvoir utiliser cette fonction de Statusnet (celle de pouvoir utiliser Memcached pour mettre en cache des infos, donc accélérer un peu l'application) voici ce que j'ai dû faire.

  1. Installer memcached et memcache sur mon serveur Ubuntu Hardy: «apt-get install memcached » et «pecl install Memcache»
  2. Ajouter extension=memcache.so dans mon fichier php.ini
  3. Ajouter ces lignes dans le config.php de statusnet:

$config['memcached']['enabled'] = true;
$config['memcached']['server'] = 'localhost';
$config['memcached']['port'] = 11211;

Conclusion

Tout semble fonctionner, difficile pour l'instant de dire si Memcached améliore quelque chose, mais j'aime bien le concept de mettre en cache de l'information afin d'optimiser les actions serveurs.

Voilà donc la version 0.9.1 fonctionnelle sur mon serveur. En espérant que ça tienne le coup.


Mise à jour Statusnet

Statusnet est l'application derrière le microblogue pédagogique EnDirect. L'application vient de passer en version 0.9, et ajoute pas mal d'améliorations, donc...

Voici ma procédure de mise à jour de Statusnet (de la version 0.8.3 à 0.9).

D'abord la documentation sur la mise à jour se trouve, selon le site de documentation de Statusnet, dans le fichier Readme. OK, on trouve des indications. Mais pour moi ce n'était pas suffisant :o(

L'accès à l'application

Tout arrêter le site afin que la base de données et le répertoire de l'application ne soient modifiés (j'ai renommé le répertoire) durant la mise à jour. Si vous utilisez les services xmpp, IM, etc, arrêter le tout (voir le fichier readme).

Le répertoire

Renommer le répertoire de l'application (disons /statusnet par /statusnet_083), ce qui devient notre dossier de sauvegarde.

Créer un nouveau répertoire /statusnet.

Transférer les nouveaux fichiers (version 0.9) dans ce nouveau répertoire /statusnet, comme pour une nouvelle installation (ne pas écraser les anciens fichiers par les nouveaux, ça cause des problèmes).

Copier dans le nouveau /statusnet les répertoires /avatar, /background et /file de notre sauvegarde (/statusnet_083) ainsi que le fichier config.php.

La base de données

Faire une sauvegarde de la base de données avec cette ligne de commande (action ++++importante):

/usr/bin/mysqldump --user=utilisateur --password=motpasse --opt statusnet > /home/qqpart/back.sql

Ceci crée un fichier back.sql (dans le répertoire /home/qqpart) qui contient votre base de données «statusnet» complète. Note: une copie du répertoire /var/lib/mysql/statusnet n'est pas suffisante, car utilisation de innodb. Pour récupérer cette sauvegarde on utilise la commande (ceci peut prendre plusieurs minutes):

mysql -u root -p statusnet < back.sql

Réaliser maintenant les modifications à la base de données pour la mise à jour. Ces modifications de trouvent dans le fichier db/08to09.sql. On utilise cette commande (où statusnet est le nom de la base de données de votre installation et utilisateur est le nom de l'utilisateur de la base de données) à partir de la racine de l'application version 0.9:

mysql -u utilisateur -p statusnet < db/08to09.sql

Ceci peut prendre plusieurs minutes.

Lien avec Twitter

Afin de pouvoir utiliser le «pont Twitter», j'ai dû ajouter cette ligne dans le fichier config.php:

addPlugin('TwitterBridge');

Interface pour les mobiles

On doit ajouter cette ligne dans le fichier config.php (la ligne $config'site''mobile' = true; ne suffit ou ne marche pas):

addPlugin('MobileProfile');

Interface admin

Afin d'avoir accès à l'interface d'administration Web, j'ai dû populer la table «profile_role» en y insérant 3 entrées avec la commande SQL suivante (où le 1 est mon profile ID):

INSERT INTO `profile_role` (`profile_id`, `role`, `created`) VALUES
(1, 'administrator', '2010-03-10 20:24:43'),
(1, 'moderator', '2010-03-10 20:24:43'),
(1, 'owner', '2010-03-10 20:24:43');

Conclusion

Bien que tout semble bien fonctionner après cette mise à jour assez longue (à cause de la taille de la BDD) et complexe (la documentation n'était pas claire pour moi), il reste encore, tout comme pour une installation fraîche, des détails à ajuster comme des éléments non traduits et des CSS (si on n'utilise pas le thème default) à peaufiner. On doit donc se mettre un peu les mains dans le code.

La documentation du wiki est très sommaire (et périmé dans bien des cas) pour un bizounneux comme moi. L'application est un peu trop complexe pour que je puisse aider à documenter :o( Par exemple, la gestion des plugins est un mystère pour moi.

Le forum est un endroit pas mal pour trouver si d'autres ont eu les même problèmes.


Vidéos RDSOlympiques sous Ubuntu

Le site http://www.rdsolympiques.ca propose des vidéos qui demandent le fameux plugin Silverlight de M$.

Sous Ubuntu 9.10 on doit installer la version preview 3.0 de Moonlight (le projet libre pour lire les sites demandant Silverlight).

Ça fonctionne mais on n'a pas accès aux boutons de contrôle.

Je peux quand même écouter mes capsules préférées: Biomécanique.


Calibre et Wikipedia

Calibre est un logiciel de conversion de format de fichier pour les «eBooks». Il peut importer/exporter dans plusieurs formats :

Import: CBZ, CBR, CBC, EPUB, FB2, HTML, LIT, LRF, MOBI, ODT, PDF, PRC, PDB, PML, RB, RTF, TCR, TXT

Export: EPUB, FB2, OEB, LIT, LRF, MOBI, PDB, PML, RB, PDF, TCR, TXT

Très simple d'utilisation, ce logiciel me permet d'importer des documents dans mon iPod Touch à l'aide du logiciel eReader.

On doit exporter son document en format pdb, puis placer ce fichier quelque part sur le Web. On se crée un lien (dans un wiki, blogue, page HTML, ...) du type:

<a href="ereader://lienverslefichier.pdb">Lien du document</a>

On se rend avec le navigateur Safari de son iPod Touch sur la page où est situé ce lien, puis on clique dessus. Voilà, le document (le texte seulement) est importé dans eReader.

Mise à jour: L'application Stanza permet de lire des livres en format epub (qui permet les images). Donc exporter en .epub, puis on peut récupérer les livres depuis Stanza.

Livre Wikipedia

Petite fonction sympa de Wikipedia, on peut construire un livre en sélectionnant/organisant des articles de l'encyclopédie. On se rend cette adresse pour savoir comment faire.

Le fichier pdf (ou ODT) peut être converti en pdb avec Calibre et ainsi avoir de la lecture sur un sujet de notre choix dans notre iPOd Touch.

Bonne lecture!


Le tou de Tou.tv ne veut pas dire pour Tout le monde

Édition du 1er février 16h30: Tou.tv fonctionne maintenant sans aucun problème avec Linux! Le problème a été réglé à la source! Wow! Bravo Radio-Canada! Et merci RC au nom de tous les «linuxiens» canadiens.

Merci @walrus pour l'info.


Édition du 2 février: Il y a des vidéos (ici, ici, ici) qui ne peuvent pas être vu sans le script GreaseMonkey. Pourquoi? Le code n'a peut être pas été réparé partout? À suivre...

En fouillant un peu le code source des pages, la différence entre les vidéos qui ne fonctionnent pas et ceux qui fonctionnent est la ligne suivante:

Fonctionne pas: if (toutv.releaseUrl != '') {

} //

Fonctionne:

if (toutv.releaseUrl != '') { so.addVariable("releaseURL", toutv.getRelease()); }

Donc la fameuse ligne commentée qui posait problème avant hier est maintenant disparue dans quelques pages?!?!?


Et oui, Radio-Canada m'a encore interdit du contenu que je paie avec mes taxes. Le site Tou.tv ne permet pas à un système d'exploitation libre de lire les vidéos de son site.

Bêtise!

Des gens compétents ont trouvé ce qui n'allait pas, car après tout le site est basé sur Flash que Linux supporte; une ligne de code commentée dans la page. Oui oui, un petit // de trop qui me bloque l'accès à ce contenu.

Et bien ces gens compétents ont programmer un petit script qui corrige cette erreur (j'imagine que c'est une erreur). Merci à M. Rodriguez!

Pour moi ça fonctionne avec Ubuntu 9.10, Firefox 3.6 et Greasemonkey 0.8.20091209.4.

Note: ne pas oublier l'étoile dans l'adresse à inclure: http://www.tou.tv/*

Pour les plus audacieux, voir cette page qui explique en détails ce qui se passe.

Il est dommage de devoir trafiquer les pages Web de notre société d'état pour accéder au contenu.


Sécuriser un routeur sans fil

Ceci n'est pas un tutoriel complet, mais avant de payer le vendeur (ça vaut 15$ ici en Beauce), lisez ceci.

Un routeur sans fil doit être sécurisé si vous avez des voisins à moins de 75 mètres de votre maison. Donc, presque tout le monde devrait sécuriser la chose. La documentation accompagnant le routeur est suffisante pour vous permettre l'installation et la sécurisation du routeur. Faites-vous confiance et ne payez pas pour le faire faire par les vendeurs. Ça prend 5 minutes à faire.

Principe de base

On peut accéder au routeur (en général), de marque Linksys ou Dlink (marques populaires), en se connectant dessus (avec ou sans fil), puis en se rendant avec son navigateur à l'adresse 192.168.1.1 (ou 192.168.0.1 selon la marque).

Habituellement le mot de passe est admin (aucun nom d'utilisateur).

Vous accédez alors à l'interface d'administration de votre routeur. De là, vous devriez modifier le nom d'utilisateur et le mot de passe pour accéder à cette interface. Naviguez dans les divers menus, vous trouverez surement ces options. N'ayez pas peur de briser quelque chose, on peut toujours remettre à zéro (reset en latin) grâce à un petit bouton derrière le routeur.

Dans cette interface, vous avez aussi la possibilité de configurer le sans fil (wireless). Modifiez le nom de votre tour, un petit mot sans but comme patate22 par exemple. Puis vous avez la possibilité de sécuriser la connexion en sélectionnant le mode WEP (de base) ou WPA (plus avancé). Vous pourrez de là ajouter un mot de passe pour se joindre à votre réseau. Bien choisir son mot de passe, disons autre chose que admin ou patate22

Voilà, votre routeur est maintenant un peu plus sécurisé et vous protègera contre le vol de bande passante et/ou le piratage de vos ordinateurs sous Windows.

Encore une fois, sécuriser un routeur ça ne vaut pas 15 $. Juste une petite recherche et ça peut vous permettre de vous gâter un peu (prendre le 15$ et faire une folie).


Course 64 bits

Une course, où il faudrait aller plus loin pour valider le tout plus sérieusement, entre 2 mondes, 4 OS. J'ai été un peu surpris! Merci à Tux Radar


karmic beta

Un petit deux heures devant moi, une semaine plus tranquille au bureau, une version beta d'Ubuntu Karmic (9.10), des sauvegardes de mes documents, voilà ce qui me manquait pour vivre un install fest seul avec moi-même ;o)

Je me suis donc lancé dans une installation toute fraîche d'Ubuntu Karmic Beta sur mon portable de travail. J'avais la version 8.04 qui fonctionnait bien, mais je voulais avoir les derniers bidules (beaucoup depuis la 8.04) de la 9.10 avant la fin octobre.

Voici quelques points à propos de mon installation:

  • Portable: HP Compaq nx9420
  • Durée de l'installation de base (le système prêt à être utilisé): 30 min environ
  • Durée de la configuration prête pour travailler (installation de mes ++ applications, retour à mes préférences systèmes, etc): 2h30 en tout
  • Configuration délicate: Thunderbird-ligthning (agenda dans Thunderbird) doit utiliser l'extension dans les dépôts, non pas celle utilisée dans ma 8.04.
  • Installé gecko-mediaplayer pour que les vidéos de Radio-Canada fonctionnent (merci Éric)
  • Installé grandr pour une meilleure gestion des écrans multiples.

Changements majeurs par rapport à la 8.04:

  • Durée du démarrage plus courte.
  • Logithèque Ubuntu complètement redessinée. J'aime moins :o(
  • La réactivité de ma machine semble améliorée (je ne tiens pas de statistique).
  • La dernière version beta de Skype pour Linux fonctionne très bien.

En fin de compte, presque tout semble très bien fonctionner, surtout après les mises à jour de ce matin où le système est presque tout traduit en français (ce qui est souvent le cas des versions beta).

À suivre...


- page 1 de 2